Skip to content

Points clés

  • La régénération cellulaire est un processus naturel qui se produit tous les jours dans notre corps.
  • Elle tend à se ralentir à cause du vieillissement, des agressions extérieures, des maladies et des blessures.
  • Pourtant, elle est indispensable pour rester en bonne santé.
  • En plus de son effet anti-âge, elle contribue à améliorer les performances physiques.
  • Heureusement, il existe des moyens simples et naturels pour protéger nos cellules et booster leur régénérescence.
  • Cela passe par le sommeil, l’alimentation, les activités sportives, mais aussi la consommation de compléments alimentaires comme la phycocyanine.

Imaginez que votre corps puisse guérir de façon rapide et efficace tel un super-héros…

Bien que cela semble tout droit sorti d’un film de science-fiction, la régénération cellulaire est un processus naturel, bien réel, qui se produit tous les jours dans notre corps.

Le corps humain se compose d’environ 37,2 trillions cellules. Comme tous les êtres vivants (plantes et animaux), notre organisme peut s’auto-réparer et renouveler cellules, tissus et organes abîmés.

Malheureusement, la régénérescence cellulaire tend à se ralentir à cause du vieillissement, des maladies et des blessures.

Si la science évolue à ce sujet avec la thérapie et l’ingénierie cellulaire ou médecine régénérative, il existe aussi des moyens simples et naturels pour protéger nos cellules et booster leur régénération.

 

Qu’est-ce que la régénération cellulaire ?

La régénération ou régénérescence cellulaire entraîne l’élimination des cellules et tissus morts et leur remplacement. Ce processus naturel produit de nouvelles cellules similaires à nos cellules souches d’origine.

Les cellules souches sont importantes pour la régénération, car elles peuvent se développer en différents types de cellules et se renouveler des millions de fois. Elles permettent le maintien et la réparation des tissus, mais leur capacité de régénération diminue avec l’âge. En effet, le vieillissement est inéluctable et touche aussi nos cellules.

Chacune de nos cellules possède, en son centre, un noyau composé de 23 paires de chromosomes. Ces chromosomes sont protégés à leur bout par un morceau d’ADN appelé télomère. Lorsque l’on vieillit, ces télomères tendent à se raccourcir, ce qui nuit à la qualité de nos cellules.

Presque toutes nos cellules se régénèrent en permanence, entraînant la modification de notre physionomie, de nos cheveux et de notre personnalité environ tous les 7 ans.

Si certains de nos organes, tels que le foie et les poumons, peuvent se régénérer plus ou moins rapidement, ce n’est pas le cas de tous les organes. Par exemple, notre cœur ne peut se régénérer complètement.

 

Quelles sont les parties du corps sur lesquelles la régénération cellulaire est la plus visible ?

La peau : la régénération cellulaire lui permet de se renouveler et de se réparer “seule”

Le cycle de renouvellement de la peau dure entre 21 et 28 jours.

 

Régénération cellulaire et peau

 

C’est le temps qu’il faut pour retrouver un teint éclatant, lisse et hydraté.

Seulement certaines cellules cutanées se renouvellent, celles de l’épiderme, couche supérieure de la peau. Les principales cellules de l’épiderme, les kératinocytes, migrent de la couche inférieure ou couche basale aux couches supérieures. Elles se kératinisent. La régénération cellulaire de la peau repose sur cette migration qui est surtout active la nuit. Les cellules éliminées se desquament. Une peau en bonne santé remplace immédiatement ces cellules mortes.

Avoir une peau saine est essentiel pour notre santé, car celle-ci agit comme un bouclier contre les agressions extérieures et les micro-organismes pathogènes.

En vieillissant, les cellules se régénèrent moins rapidement, ce qui réduit la production de collagène et provoque l’apparition de rides et de ridules. La peau perd de son élasticité et de son éclat.

Le foie : l’ablation partielle d’un foie humain peut être régénérée

Le foie est l’un des seuls organes humains qui peut subir une ablation, puis retrouver après quelques années sa taille et sa forme initiales, comme la queue des lézards !

Les scientifiques pensent que jusqu’à 70% de l’organe peut être retiré et s’auto-renouveler entre seulement 2 à 6 mois grâce à ses 300 millions d’hépatocytes.

Ces cellules hépatiques jouent différents rôles : détox, épuration, synthèse du cholestérol et stockage du glucose sous forme de glycogène.

D’autres organes disposent d’une régénération moins efficace, mais sont tout de même concernés par ce phénomène. C’est, par exemple, le cas des intestins, des poumons et du cerveau.

Ce dernier se compose, à la naissance, de 100 milliards de cellules, dont le nombre diminue au fil du temps. Cependant, dans certaines régions du cerveau, les cellules se régénèrent comme dans le bulbe olfactif (odorat) et l’hippocampe (apprentissage). La production de cellules est stimulée grâce à des exercices intellectuels.

La régénération des poumons s’observe lors de l’arrêt du tabagisme. En effet, au bout de seulement quelques jours, la personne retrouve odorat et goût. Après 5 ans, le risque d’infarctus devient le même qu’une personne non-fumeuse.

À condition d’avoir une bonne hygiène de vie, les cellules intestinales ou villosités se renouvellent en quelques jours. Elles permettent d’absorber les nutriments des aliments. Il en va de même pour les cellules de l’estomac ou les papilles gustatives de la langue.

Les muscles : la régénération cellulaire permet d’acquérir des muscles plus forts

 

Régénération cellulaire et muscles

 

Les cellules satellites se localisent sous la lame basale des myofibres (ou fibre musculaire). Ces cellules souches du muscle squelettique lui octroient plasticité et régénération. En effet, elles ont la capacité de s’auto-renouveler. Ce phénomène se produit lorsque certaines d’entre elles sont endommagées ou sénescentes.

En effet, la régénération musculaire se compose de plusieurs phases :

  • Inflammation,
  • Activation des cellules souches musculaires,
  • Différenciation des cellules,
  • Et maturation.

L’inflammation est nécessaire pour activer les cellules satellites.

C’est, lors de la maturation, que se produit le remodelage des nouvelles myofibres et le renforcement musculaire.

Autres parties de l’organisme

Les ongles et les cheveux repoussent aussi grâce à la régénération cellulaire. En moyenne, les ongles poussent entre 0,5 mm et 1,2 mm par semaine et les cheveux entre 1 à 1,5 cm par mois.

Les cellules sanguines se renouvellent en permanence, car elles ont une durée de vie limitée. La moelle osseuse produit plusieurs milliards de ces cellules par jour.

Il en va de même pour les os et les cellules osseuses. D’ailleurs, notre squelette se renouvelle intégralement tous les 8 à 10 ans ! Ce processus repose sur le remplacement des tissus osseux anciens par des tissus neufs. Grâce à ce phénomène, le corps peut se rétablir d’une fracture.

 

Quels sont les intérêts d’accélérer ou d’améliorer sa régénération cellulaire ?

Une bonne régénération cellulaire permet d’avoir un effet anti-âge sur votre peau

Stimuler la régénération cellulaire contribue à conserver une peau jeune et ferme, mais aussi un teint radieux.

Cet effet anti-âge ralentit l’apparition des rides et des ridules. De plus, la peau est plus résistante et protège davantage des agressions extérieures.

Si vieillir rime souvent avec ralentissement de la régénération cellulaire, déshydratation et rides, il est possible de prévenir le vieillissement cutané en adoptant un mode de vie adapté qui accélère ou maintient la régénérescence cellulaire.

Vivre en bonne santé passe par une régénération cellulaire adéquate

La régénération cellulaire intervient à tous les niveaux de l’organisme.

Ainsi, en augmentant ce phénomène, vous garantissez la préservation et le bon fonctionnement de votre corps.

La bonne santé de vos organes, de votre peau, de vos cheveux… passe par le renouvellement des cellules.

Notre corps repose sur l’affrontement de deux processus : l’anabolisme et le catabolisme. Pendant les 20 premières années de notre vie, l’anabolisme est le plus actif. Ce phénomène favorise la croissance et la réparation de nos tissus et organes, contribuant ainsi à rester en forme. Au contraire, le catabolisme produit des déchets liés à la digestion, aux réactions chimiques et au système immunitaire. Si le catabolisme prend le dessus sur l’anabolisme, des signes de vieillissement et de dégénérescence apparaissent.

Il est donc important d’essayer de maintenir un équilibre entre ces deux processus pour rester en bonne santé.

La régénération cellulaire permet d’améliorer ses performances physiques

La régénération cellulaire contribue aux performances sportives en permettant la création de nouvelles mitochondries dans les cellules musculaires, ce qui permet de fournir de l’énergie lors de l’effort physique.

Les athlètes de haut niveau sont les premiers à avoir utilisé les thérapies à base de cellules souches pour soigner leurs blessures et améliorer leur longévité.

Démocratisées dans le milieu du sport, ces thérapies sont désormais aussi utilisées chez les non sportifs.

Parmi les sportifs ayant eu recours à ce type de thérapies :

  • Tommy John, lanceur de la MLB, est un précurseur. Il est l’un des premiers à avoir testé la thérapie par cellules souches afin de repousser ses limites.
  • Rafael Nadal a reçu un traitement par cellules souches en 2018 sur le bas du dos pour faciliter la guérison de certains dommages aux cartilages et aux articulations. Les résultats deviennent visibles dès 2019 avec de belles performances sur le court.
  • Jack Nicklaus, le golfeur aux 18 victoires majeures, avait d’énormes douleurs dorsales quand il a reçu un traitement par cellules souches en 2016.

Les sportifs utilisent donc souvent la thérapie par cellules souches pour soigner des blessures, augmenter leur longévité sur le terrain ou booster leurs performances.

Ces thérapies permettent de décupler la régénération musculaire. Sans en arriver jusque-là, soigner et améliorer sa régénération cellulaire grâce à un mode de vie sain semble indispensable à la bonne récupération musculaire et aux performances sportives.

 

La régénération cellulaire : la clé d’une potentielle immortalité ?

La régénération cellulaire présente une opportunité certaine de longévité.

D’ailleurs, des milliardaires comme Jeff Bezos et Iouri Milner investissent dans la recherche du rajeunissement et de l’immortalité. D’après eux, l’avancée technologique et scientifique peut considérablement améliorer la qualité et la durée de vie humaine.

Fondée par Iouri Milner, la société de biotechnologie Altos Labs a levé 3 milliards de dollars et rassemble des scientifiques de renom, tels que Shinya Yamanaka. Ce dernier a découvert la reprogrammation cellulaire, une médecine qui permet le rajeunissement cellulaire.

La reprogrammation cellulaire consiste à insérer quatre gènes spécifiques dans le génome d’une cellule adulte pour la faire rajeunir à un stade embryonnaire, appelé cellule souche pluripotente induite ou cellule souche induite. Les cellules souches induites pourraient permettre de réparer ou de fabriquer tout type d’organes ou de tissus, car elles peuvent se transformer en n’importe quel type de cellules : neurone, cardiaque, épithéliale…

Ces recherches sur la régénération cellulaire pourraient permettre de faciliter les tests toxicologiques et d’améliorer la santé humaine.

Cependant, malgré les rêves les plus fous des milliardaires, il va falloir attendre un peu avant de pouvoir rajeunir et devenir immortel.

 

Comment optimiser votre régénération cellulaire ?

La régénération cellulaire est donc indispensable à notre bonne santé. Elle repose sur une série de mécanismes qui évoluent au fil des années.

Pour parer au processus de vieillissement et au ralentissement de la régénération cellulaire, il est primordial de préserver son organisme.

Avoir une alimentation équilibrée

Bien manger est indispensable pour maintenir la bonne santé de nos cellules et encourager la régénérescence cellulaire. En effet, il existe une parenté étroite entre nutrition et renouvellement cellulaire.

Afin de stimuler le développement naturel des cellules, il semble nécessaire d’incorporer dans son alimentation des aliments favorables aux cellules souches.

A contrario, une mauvaise alimentation, par exemple trop riche en viande rouge, peut déséquilibrer la balance entre radicaux libres et antioxydants, source de stress oxydatif. Ce dernier nuit à nos cellules et empêche la régénération cellulaire.

Pour contrer ce phénomène, il faut varier son alimentation et notamment privilégier les aliments riches en antioxydants, comme les baies de goji, les framboises ou la grenade…

 

Régénération cellulaire et alimentation

 

La vitamine C contribue également à booster la régénérescence cellulaire. Ainsi, il est important de consommer des fruits et légumes, mais aussi des céréales. Retrouvez ici notre article sur la vitamine C.

Les ingrédients d’origine animale, tels que les œufs, les produits laitiers et les abats, favorisent l’apport en vitamine A, les fruits de mer et les poissons gras l’apport en acides gras oméga-3, dont l’EPA (acide eicosapentaénoïque). Vitamine A et EPA activent les cellules souches adultes et favorisent le renouvellement cellulaire.

Détoxifier son organisme joue également un rôle majeur dans la régénération cellulaire. Il faut donc prendre soin de son foie grâce à des aliments, tels que les légumes crucifères, le cresson, la roquette, les champignons maitake et shiitake ou le curcuma. Ces derniers entraînent la croissance des cellules souches. Pour éliminer les toxines, n’hésitez pas non plus à boire beaucoup d’eau.

Le jeûne intermittent permet aussi de détoxifier l’organisme et d’accélérer la régénération cellulaire, car il active les cellules souches.

Faire de l’exercice régulièrement

La sédentarité est un frein au bon fonctionnement de notre organisme et de nos cellules.

Un mode de vie sain et actif contribue, au contraire, à stimuler la production de cellules souches. Les exercices physiques, notamment les sports cardio, favorisent l’augmentation rapide du nombre total de cellules progénitrices endothéliales (CPE) en circulation, ce qui déclenche la régénération musculaire.

Parmi les sports cardio à privilégier, on compte le jogging, le cyclisme, mais aussi le CrossFit ou le HIIT. Ces sports contribuent à maintenir ou à développer la longueur des télomères qui ont tendance à diminuer avec l’âge, ce qui entraîne un suicide cellulaire programmé. En effet, lors des divisions cellulaires, les chromosomes non protégés par les télomères vont conduire vers la sénescence cellulaire. Il est donc important, grâce au sport, de maintenir nos télomères à la bonne longueur !

Opter pour des compléments alimentaires antioxydants

Les antioxydants jouent un rôle important dans la bonne santé cellulaire grâce à une triple action :

  • Contrer la production de radicaux libres,
  • Éliminer l’excédent de radicaux libres,
  • Réparer les cellules endommagées.

Si certains aliments sont sources d’antioxydants, l’apport n’est pas toujours suffisant.

Ainsi, il faut considérer une supplémentation.

La phycocyanine est un puissant antioxydant naturel. Elle a de nombreuses vertus, agit tel un bouclier contre le stress oxydatif et entretient votre santé cellulaire. Dans le cadre d’une cure pour entretenir la régénération cellulaire, notre produit Vitamine C & Spiruline Bleue est également intéressant.

 

Régénération cellulaire et phycocyanine

 

Bien dormir

Le sommeil est primordial pour votre santé en général.

Pour se régénérer, le corps nécessite chaque nuit un sommeil réparateur de qualité. En moyenne, on parle de 7 à 9h de sommeil par nuit.

Des études scientifiques prouvent d’ailleurs que l’insomnie et le manque de sommeil portent préjudice à la fonction des cellules souches et à leur migration. Lorsque l’on ne dort que 4 à 5h par nuit, nos télomères raccourcissent et nos cellules vieillissent prématurément.

C’est surtout, durant la nuit, entre 23h et 2h du matin, que nos cellules se régénèrent, notamment les cellules cutanées.

Éviter le stress

Le stress et l’errance d’esprit s’avèrent très mauvais pour nos cellules. En effet, un stress excessif réduit la longueur de nos télomères.

Pour contrer le stress, vous pouvez pratiquer le yoga, la méditation, la pleine conscience, mais aussi vous promener, écouter de la musique, lire un bouquin…

Faire attention au soleil

Le soleil est bien connu pour être mauvais pour la peau. Il entraîne la production de radicaux libres et ralentit la régénération cellulaire.

Donc, si vous aimez lézarder au soleil, pensez à protéger votre peau avec une lotion solaire écran total.

 

Conclusion

La régénérescence cellulaire est un phénomène naturel et quasiment invisible. Pourtant, elle joue un rôle précieux pour notre santé : qualité de la peau, des cheveux et des ongles, force et performances physique, état de santé général.

Cependant, en réponse aux agressions de l’environnement et au vieillissement, notre organisme devient victime de sénescence cellulaire.

Pas d’inquiétude, entre avancée scientifique et méthodes naturelles (alimentation, activité physique, compléments alimentaires…), il existe des moyens de stimuler la régénération cellulaire pour rester jeune et au top de votre forme !

Découvrez plus d’articles

Régime cétogène pour perdre du poids : efficace ?

Régime cétogène (keto) : efficace pour perdre du poids ?

Le régime cétogène, ou keto, connaît un franc succès ces dernières années, notamment auprès des sportifs et des personnes désireuses de perdre
Lire la suite
Jeûne intermittent : la méthode 16/8

Jeûne intermittent 16/8 : ce que vous devez savoir

À une époque où il n’a jamais été aussi facile de s’alimenter 24h/24, la popularité du jeûne intermittent ne cesse de
Lire la suite
Petits-déjeuners riches en fer : 10 recettes à essayer

Petit-déjeuner riche en fer : 10 recettes à essayer

Le fer est un oligoélément essentiel pour la santé et le bien-être, car il favorise la fabrication des globules rouges et le transport
Lire la suite