Skip to content

Boissons énergisantes 100% naturelles : le guide anti-fatigue complet

🕐 : 14 minutes

Sommaire

Table des contenus

Points clés

  • Les Français consomment jusqu’à 51 L par an par habitant de boissons énergisantes.
  • Ces boissons anti-fatigue s’utilisent pour retrouver tonus et énergie, au travail ou lors d’une pratique sportive.
  • Les boissons énergisantes industrielles ont des compositions loin d’être irréprochables.
  • Il existe des alternatives naturelles pour les remplacer.

Les boissons énergisantes sont à la mode. On en retrouve de différentes marques sur le marché. Les français en sont fans et en consomment pas loin de 51 L par an par habitant. Que ce soit pour affronter une longue journée de travail ou une séance intense de sport, on les consomme pour booster son énergie, ses performances sportives et mentales. Néanmoins, les boissons énergisantes commerciales, souvent non réglementées, sont peu recommandées pour la santé. En effet, la plupart d’entre elles sont bourrées de sucre raffiné. Vous vous demandez donc si vous pouvez bénéficier du même boost qu’avec ces boissons avec des boissons naturelles ? Et bien oui ! Retrouvez nos conseils dans cet article pour vous concocter vos propres boissons anti-fatigue maison.  

Qu’est-ce qu’une boisson énergisante ?

Comme son nom l’indique, une boisson énergisante sert à donner un coup de fouet physiologique, un regain d’énergie. Elle stimule à la fois performances mentales et sportives, souvent à partir de substances psychoactives comme la caféine ou la taurine. C’est notamment le cas de la plupart des boissons énergisantes industrielles. Les boissons énergisantes naturelles non transformées, quant à elles, regorgent de nutriments, de vitamines et de minéraux.  

Quels sont les éléments d’une boisson qui la rendent plus ou moins énergisante ?

Le Dr Marie Antoinette Séjean, nutritionniste, définit ainsi les boissons énergisantes : “les boissons “anti-fatigue” sont des boissons censées être stimulantes grâce à leur contenu et ingrédients”. Il en existe donc deux sortes : les boissons non-naturelles et les boissons naturelles. Les premières se composent d’eau, de beaucoup de sucres (glucose, fructose), de caféine, de vitamines B, d’oligo-éléments, de produits dérivés d’acides aminés comme la taurine, ou d’extraits de plantes, telles que le ginseng et le guarana. Les boissons naturelles sont non transformées et leurs compositions varient.

Le sucre (glucose, fructose…) : un élément qui apporte de l’énergie rapidement

  Sucre et glucose, stimulants mais pas idéaux pour la santé   Les sucres, tels que le glucose et le fructose, sont des substrats énergétiques qui peuvent être immédiatement utilisés par l’organisme. C’est pourquoi on les appelle “sucres rapides”. Dans les boissons énergisantes industrielles, on peut retrouver jusqu’à 9 sucres dans une canette de 250 ml. Elles sont source de D-gluractone et en apportent jusqu’à 500 fois plus que les doses journalières fournies par l’alimentation. Ce composant est naturellement produit par notre foie durant le métabolisme du glucose. Si les glucides sont essentiels pour apporter de l’énergie à votre corps et votre esprit, leurs proportions doivent respecter un certain équilibre. Trop présents, ils stagnent dans l’estomac, ce qui peut provoquer des problèmes intestinaux. Insuffisants, vous risquez de manquer d’énergie et d’avoir à puiser dans vos réserves, ce qui est cause de fatigue.

Les stimulants : les molécules qui réduisent votre fatigue

Parmi les stimulants contenus dans les boissons énergisantes, on retrouve souvent de la caféine. La caféine se trouve naturellement dans le café, le thé, le maté, les feuilles de cola, le guarana ou le chocolat noir… D’autres plantes sont stimulantes comme le ginseng, le ginkgo biloba et l’échinacée. Ces stimulants, souvent psychoactifs, agissent sur la concentration et l’attention. Ils réduisent la sensation de fatigue.

Les minéraux : les éléments essentiels pour que votre corps fonctionne comme une horloge

Les minéraux favorisent le bon fonctionnement corporel. Par exemple, le sodium contribue à bien répartir l’eau dans l’organisme. Pour réaliser un effort physique, il est essentiel d’apporter des minéraux à son organisme, car beaucoup sont évacués dans la sueur.

Les acides aminés : des molécules qui peuvent être source d’énergie

La plupart des boissons énergisantes du commerce contiennent des acides aminés ou bien des dérivés d’acides aminés. Parmi eux, on trouve principalement de la taurine. Certaines boissons apportent deux fois plus de taurine que les doses journalières absorbées dans l’alimentation. La taurine est un dérivé d’acide aminé. On le retrouve surtout dans la bile de taureau, ce qui explique son nom. La taurine agit sur l’excitabilité des neurones et renforce la contractilité cardiaque.

Les vitamines B

Les vitamines, notamment les vitamines B, réduisent les coups de fatigue. Elles boostent les performances physiques et mentales. La vitamine B2 ou riboflavine contribue à libérer l’énergie. Elle favorise le métabolisme des macronutriments comme les glucides, les lipides et les protéines. En activant leur dégradation, elle facilite la production d’énergie. La vitamine B3 ou niacine aide au bon fonctionnement du système nerveux. Elle stimule les capacités cognitives, dont la concentration et la mémoire. La vitamine B5 ou acide pantothénique constitue un précieux allié anti-fatigue. Elle contribue à produire l’énergie et à transporter l’oxygène dans toutes nos cellules. La vitamine B6 ou pyridoxine favorise le métabolisme des acides aminés, des protéines en général, et donc au métabolisme énergétique.  

Quand consommer des boissons énergisantes ?

Certaines boissons énergisantes peuvent être consommées à n’importe quel moment de la journée, voire en cure

Il existe des boissons énergisantes naturelles, riches en nutriments, qui peuvent faire l’objet de cures et d’une consommation quotidienne. C’est, par exemple, le cas des boissons à base de phycocyanine ou de spiruline. Ces boissons sont pauvres en sucre. Certains jus maison peuvent aussi se consommer régulièrement s’ils contiennent davantage de légumes que de fruits afin d’éviter les apports en glucides trop importants. Certaines boissons naturellement caféinées comme le café, le matcha et le maté peuvent être bu tous les jours dans des proportions raisonnables.

Les boissons énergisantes sucrées sont à privilégier avant le sport

Les boissons énergisantes, riches en sucres, sont, quant à elles, à privilégier avant l’effort physique. D’après l’American Heart Association, la combinaison de glucides et de protéines est particulièrement intéressante pour refaire le plein d’énergie, notamment avant une séance d’entraînement. Le sucre contribue à fournir de l’énergie aux muscles, alors que les protéines les construisent. Ce type de boisson énergétique se consomme dès 45 minutes avant la séance de sport ou 10 minutes avant si l’on est à jeun.

L’après sport est un bon moment pour certaines boissons énergisantes

Certaines boissons énergisantes sont conseillées lors de la pratique sportive ou après les séances de sport, comme les boissons isotoniques qui favorisent l’hydratation et la récupération. Le shaker de protéines montre de meilleurs résultats lorsqu’il est pris après la séance de sport pour participer à la construction des muscles. Selon la concentration en phycocyanine de certains produits, ils seront à consommer quotidiennement, avant ou après le sport. En effet, les bénéfices de la phycocyanine varient en fonction de sa concentration.  

Les meilleures boissons énergisantes suivant votre usage

La phycocyanine : un coup de boost naturel pour retrouver l’énergie

  Phycocyanine, idéale pour les sportifs, source de tonus, de performances et de récupération   Avantages de phycocyanine : 
  • Sans sucre,
  • Sans accoutumance,
  • Sans goût prononcé,
  • Action sur le long terme,
  • Facile d’utilisation, à simplement mélanger avec de l’eau ou du jus de fruit,
Inconvénients de la phycocyanine :
  • Nécessite un contrôle médical avant sa consommation par les personnes souffrant de certaines maladies chroniques, les femmes enceintes et les enfants de moins de 6 ans. Retrouvez notre article sur les dangers de la phycocyanine.
  • Ne peut être consommée avec ou peu de temps avant ou après la consommation de café, de thé ou de boissons tanniques.
  • Se consomme froide uniquement, non thermo-résistante.
Usage recommandé : 
  • Cure journalière,
  • Anti-fatigue,
  • Tonus,
  • Boost immunitaire, prévention de certaines maladies et d’allergies,
  • Antioxydante,
  • Enrichissement du microbiote intestinal,
  • Anti-inflammatoire,
  • EPO naturel,
  • Performances physiques et cognitives,
  • Récupération sportive,
La phycocyanine est le concentré actif de la spiruline. On ne compte plus les bénéfices de cette molécule. Le pigment antioxydant est un précieux allié contre la fatigue et les coups de mou. Il booste votre système immunitaire, vos performances mentales et physiques, ainsi que la récupération après les efforts sportifs. Selon l’effet recherché, vous n’utiliserez pas le même niveau de concentration de phycocyanine. Pour une cure de fond, un soutien immunitaire et plus de tonus, optez pour notre Spiruline Bleue. Si vous pratiquez une activité sportive et voulez booster vos performances, votre endurance et votre récupération, nous vous conseillons notre Spiruline Bleue+, plus concentrée. Pour les sportifs intenses, à la recherche de dépassement de soi et de leurs limites, notre Ultra Spiruline Bleue+, encore plus concentrée, est faite pour vous. Toutes nos phycocyanines sont vendues sous forme liquide pour une meilleure assimilation. Elles peuvent aisément être préparées en boisson. N’hésitez pas à l’allier à la vitamine C pour des effets boostants décuplés en la mélangeant à du jus d’orange frais ou en utilisant notre pack Vitamine C et Spiruline Bleue. Contrairement aux boissons énergisantes industrielles, la phycocyanine n’est riche ni en sucre, ni en sodium. La phycocyanine agit comme un anti-fatigue naturel, sans pour autant être psychoactive.

Les smoothies et les jus maison : des boissons naturellement sucrées pleines de vitamines et d’énergie

Avantages :
  • Riches en nutriments ,
  • Multitude de combinaisons possibles,
  • Possibilité de choisir ses ingrédients selon les apports nutritionnels souhaités.
Inconvénients : 
  • Selon les ingrédients utilisés, peuvent être trop sucrées (fructose).
Usage recommandé : 
  • Pour le plaisir, à n’importe quel moment de la journée de façon occasionnelle,
  • Le matin ou avant le sport,
  • Apport en vitamines et antioxydants,
  • Boost immunitaire,
  • Anti-fatigue, coup de boost.
Les smoothies et les jus de fruits maisons sont riches en vitamines, en minéraux et en antioxydants. Ces différents nutriments sont essentiels pour produire de l’énergie. Les smoothies et jus de fruits peuvent donc devenir de précieux alliés anti-fatigue.   Smoothies et jus de fruits, boissons énergisantes   L’un des avantages de ces boissons est que vous pouvez varier les combinaisons à l’infini, en mariant fruits et légumes. Composez ainsi votre jus ou smoothie selon les apports recherchés. La combinaison entre fruits et légumes est souvent la plus intéressante sur le plan nutritionnel. De plus, cela permet de limiter un apport en sucre. À ce sujet, n’ajoutez jamais de sucre supplémentaire à votre jus ou smoothie maison. Certains fruits et légumes sont connus pour leur richesse en vitamines et en antioxydants tels que les agrumes, les épinards, les betteraves, les carottes, les pommes, le céleri, les tomates, le gingembre, le persil… Privilégiez ces ingrédients lorsque vous vous concoctez un jus ou un smoothie maison. Ils sont source d’énergie mentale et physique. Voici nos combinaisons de jus ou de smoothie préférées :
  • Pomme, carotte et betterave pour un coup de boost,
  • Pomme, citron, betterave, céleris et épinards pour oxygéner le sang et réveiller l’esprit,
  • Ananas, pomme, menthe, citron, piments verts pour activer le métabolisme,
  • Carottes, pomme, jus d’orange, jus de citron, gingembre, menthe, un excellent anti-fatigue,
  • Framboises, pomme, banane et açai pour davantage d’énergie,
  • Épinards, kiwi, banane, gingembre et lait d’amandes pour un kick avant une séance de sport ou en début de journée,
  • Smoothie banane, jus d’orange et eau de coco pour produire de l’énergie et lutter contre la fatigue.

Les boissons isotoniques : des boissons énergisantes très prisées des sportifs

Avantages : 
  • Plus hydratantes que l’eau pure,
  • S’achètent en poudre ou se préparent maison,
  • Possible de varier les dosages pour répondre aux différents besoins des sportifs.
Inconvénients :
  • Prix élevé des préparations en poudre,
  • Production artisanale nécessite l’achat de maltodextrine,
  • Préparation maison méticuleuse, dosage précis à respecter
  • Ne convient pas à un usage quotidien.
Usage recommandé : 
  • Pour les sportifs essentiellement,
  • Avant, durant ou après l’effort physique selon les dosages,
  • Apport de glucides et de sels minéraux,
  • Réhydratation,
  • Régulation thermique,
  • Diminution de la fatigue,
  • Ralentissement de l’épuisement musculaire,
  • Occasionnellement pour contrer la déshydratation induite par certains maux : diarrhées, dengue…
Pour ne pas se sentir fatigué, l’hydratation joue un rôle crucial. Se réhydrater est primordial notamment lors de la pratique sportive d’endurance. 1% d’eau perdue serait responsable d’une baisse des performances à raison de 10%. Les boissons isotoniques permettent d’éviter les pertes de sels minéraux importants, cause de déshydratation lors d’un effort physique. De plus, elles apportent des glucides, source d’énergie. Ces boissons maintiennent aussi le corps à une température normale, elles régulent la themie. L’isotonie correspond à l’équilibre moléculaire entre deux solutions aux concentrations osmotiques similaires. Une boisson pour être isotonique possède la même concentration moléculaire que le sérum humain, ce qui lui permet une absorption optimale dans le sang. Une mauvaise hydratation diminue considérablement les performances sportives. Les sportifs d’endurance doivent s’hydrater régulièrement avant, pendant et après l’effort. L’eau pure est souvent insuffisante, car elle ne fournit pas suffisamment de sels minéraux et de glucides, perdus lors de l’effort, dans la sueur. Les boissons isotoniques peuvent s’acheter en magasin spécialisés, mais elles sont coûteuses. Alternativement, vous pouvez préparer votre propre boisson réhydratante à la maison. Pour cela, il vous faudra acheter, au préalable, de la maltodextrine en pharmacie ou sur des sites web de confiance. La maltodextrine apporte de l’énergie de façon régulière. Ce mélange de glucose et de maltose, obtenus par hydrolyse partielle de maïs ou d’amidon de blé, empêche de puiser trop tôt dans les réserves de glycogène. Préparer une boisson isotonique maison consiste à mélanger de l’eau, du jus de fruit pur, du sel et de la maltodextrine. La composition exacte varie selon la durée de l’effort et le moment de la consommation. En effet, pour optimiser l’apport énergétique, votre boisson doit se composer de sucres à index glycémique élevé, de maltodextrine lors d’un effort long et de sels minéraux pour éviter les carences provoquées par la sudation.   Lors d’un effort court de moins de 2h, voici les proportions à respecter pour un litre de boisson isotonique :
  • 50 cl d’eau,
  • 50 cl de jus de fruits pur (préférablement pomme ou orange),
  • Le quart d’une cuillère à café de sel.
Pour un effort de plus de deux heures, les proportions restent les mêmes, mais il faut y ajouter 40 g de maltodextrine. Lors de l’effort, buvez de petites quantités toutes les 5 à 10 minutes, à raison de maximum ½ litre par heure. Avant l’effort, il vaut mieux diminuer l’apport en sucre et en sel. Mélangez simplement 70 cl d’eau à 30 cl de jus de fruit pur. Après l’effort, vous pouvez mélanger 50 cl de pur jus de fruit à de l’eau minérale plate ou gazeuse. Les eaux minérales contiennent plus ou moins de minéraux. Privilégiez les eaux riches en bicarbonate comme la Badoit, la Saint-Yorre ou la Vichy Célestin.

Les boissons à base de spiruline : pas aussi radicales que la phycocyanine, mais plus nutritives

  Spiruline, le plein de nutriments et d'énergie   Avantages : 
  • Riches en nutriments,
  • Faciles d’utilisation : paillettes à diluer dans un liquide,
Inconvénients : 
  • Moins bonne assimilation que son concentré actif, la phycocyanine,
  • Goût particulier,
  • Consommation froide uniquement, algue non thermo-résistante.
Usage recommandé :
  • Cure quotidienne à raison d’un ou deux mois,
  • Anti-fatigue,
  • Antioxydante,
  • Boost immunitaire,
  • Oxygénation du sang et des muscles,
  • Superaliment : composition nutritionnelle exceptionnelle.
La spiruline est une micro-algue d’eau douce à l’apport nutritionnel exceptionnel. Ce superaliment permet de faire le plein de protéines, d’acides aminés, de minéraux, dont de fer, de pigments antioxydants et de vitamines assimilables par l’organisme. On trouve la spiruline sous différentes formes : poudre, gélules ou paillettes, à savoir que les paillettes constituent la forme la moins transformée. Ces bénéfices sont donc moins altérés. Retrouvez ici notre Spiruline Paillettes. Pratique, la spiruline paillette se dilue à raison d’une cuillère à café, dans tous les liquides : eau, jus de fruit, smoothie… Évitez néanmoins de la mélanger au café ou au thé et d’en rapprocher la prise, car ces boissons, riches en tanins, en diminuent les vertus. Voici une bonne recette de boisson énergisante maison :
  • 1/2 banane;
  • 1 kiwi,
  • 250 mL de lait d’amandes,
  • 1 cc de beurre de cacahuètes,
  • 1 cc de graines de Chia,
  • 1/2 cc de cannelle,
  • 1 cc de spiruline paillettes (à diluer à la fin).
 

Le matcha : une boisson énergisante avec peu d’inconvénients

  Thé matcha, boisson énergisante qui stimule, mais n'énerve pas   Avantages : 
  • Simple de préparation,
  • Sans sucre,
  • Riche en acides aminés et en vitamine C,
  • Pas de nervosité entraînée comme avec le café,
  • Effet énergisant plus durable et diffus qu’avec le café,
  • Pas de coup de fatigue a posteriori.
Inconvénients : 
  • Nécessite une infusion avec un liquide chaud.
Usage recommandé : 
  • Consommation quotidienne possible,
  • Stimulant et énergisant,
  • Action anti-fatigue,
  • Réveil matinal,
  • Renforcement immunitaire,
  • Amélioration de la concentration,
, Très connu au Japon, le thé matcha possède un effet stimulant naturel. Il permet de vous réveiller en forme, d’améliorer votre concentration tout au long de la journée et de renforcer votre système immunitaire. Le matcha est le résultat de feuilles de thé vert séchées et broyées en poudre fine. Il suffit de mélanger 2 cuillères à café à environ 70 à 100 ml d’eau chaude ou de lait avec un fouet jusqu’à obtenir une texture crémeuse. Riche en acides aminés (L-Théanine) et en théine, son boost d’énergie agit pendant 4 à 6h, contrairement au café dont le kick est plus intense et rapide, mais s’estompe également rapidement. La L-Théanine entraîne la libération progressive de la caféine pour des effets durables. Cet acide aminé possède un autre avantage, il est calmant. Vous pouvez penser que c’est plutôt paradoxal pour une boisson énergisante, mais non, le matcha permet de booster sans énerver.

Le maté : une boisson traditionnelle qui aide à lutter contre la fatigue

Avantages : 
  • Riche en nutriments,
  • Effet énergisant plus durable et diffus qu’avec le café,
  • Pas de coup de fatigue a posteriori.
Inconvénients : 
  • Nécessite une infusion dans l’eau chaude,
  • Goût amer.
Usage recommandé : 
  • Le matin ou en début de journée,
  • Usage quotidien possible,
  • Idéal pour faire du sport,
  • Effet stimulant,
  • Anti-fatigue,
  • Antioxydant,
  • Réduction de la fatigue musculaire et des crampes,
  • Stimulation du système nerveux central,
  • Effet sur la cognition : mémoire, concentration et vigilance,
  • Superaliment : apport nutritionnel
  • Sensation de satiété,
  • Effet amincissant : action sur le métabolisme des graisses et des sucres,
  • Action positive sur la digestion,
  • Anti-dépresseur naturel.
  Consommé depuis des siècles en Amérique du Sud, notamment en Argentine, au Brésil, en Uruguay et au Paraguay, le maté consiste en l’infusion des feuilles de yerba mate. Il se consomme aussi bien chaud que froid. Le maté est riche en antioxydants, en oligo-éléments, en acides aminés et en vitamines. Tous ces nutriments ont des vertus stimulantes. Ainsi, le maté constitue un anti-fatigue naturel intéressant, tant sur le plan mental que physique. Il est efficace contre les crampes et la fatigue musculaire. Cette infusion stimule la mémoire et la concentration. Ce superaliment est extrêmement énergisant. Son action stimulante est intense et quasiment immédiate grâce à la caféine et à la théobromine qu’il contient. Bien que la teneur en caféine du maté dépend en partie de sa préparation, il contient moins de caféine que le café et plus que le thé. La théobromine (on la retrouve aussi dans le cacao) est moins tonifiante que la caféine, mais leur combinaison fournit de l’énergie de manière plus diffuse et durable. Voici les meilleurs manières de le consommer :
  • En infusion chaude ou froide, ce qu’on appelle le maté cocido (méthode des gringos !),
  • En infusion dans une calebasse à maté avec paille filtrante (méthode traditionnelle),
  • En cocktail (moins énergisant).
 

Le shaker de protéines : une boisson qui peut redonner de l’énergie après l’effort

Avantages : 
  • Solubles,
  • Plus assimilables que les protéines contenues dans l’alimentation,
  • Praticité du format,
  • Désormais plusieurs options : protéines animales ou végétales.
Inconvénients : 
  • Réservées uniquement aux sportifs ou aux personnes en carences de protéines.
Usage recommandé : 
  • Énergie durable,
  • Satiété,
  • Utilisation par les sportifs qui souhaitent développer leur masse musculaire sans prendre de poids,
  • Reconstitution des tissus, hormones et enzymes,
  • Avant et après l’effort,
  • Végétariens et végans.
  Shaker de protéines, boisson énergisante, idéale pour les muscles   Les poudres de protéines s’achètent dans les magasins spécialisés : sport et nutrition. Facile à utiliser, il suffit de les diluer dans votre gourde ou shaker avec de l’eau, du jus ou d’autres liquides. Les protéines les plus courantes dans le commerce sont d’origine animale, notamment issues du lait, telles que la caséine et la whey. Néanmoins, les protéines végétales comme celles contenues dans le chanvre ou la spiruline sont intéressantes. Le shaker de protéines peut être consommé quotidiennement par les personnes en carences, dues à leur régime alimentaire. Mais ce sont les sportifs qui ont fait l’usage principal. Pour la pratique de sport d’endurance ou de force, le shaker de protéines se consomme avant ou après l’effort. En effet, sa prise durant l’effort n’apporte rien de particulier pour les muscles. Au contraire, consommer des protéines avant l’effort physique permet de maintenir la masse musculaire. Après l’effort, elles se consomment entre 30 minutes et 2h après l’entraînement afin d’augmenter la masse musculaire. Pour multiplier les apports énergétiques, vous pouvez faire un smoothie à partir de vos protéines. On vous propose, par exemple, cette recette :
  • ½ banane,
  • 1 cc de beurre d’amande,
  • ½ tasse de chou kale,
  • ¾ de tasse de lait d’amandes,
  • ¼ tasse d’eau ou d’eau de coco,
  • ½ cc de graines de lin (de préférence mixées),
  • 1 cuillère à café de poudre de protéines.
Selon le type de protéines, les apports nutritionnels varient. Dans tous les cas, les protéines fournissent une énergie durable permettant d’éviter de puiser dans nos réserves. La whey et les protéines de chanvre sont digestes et facilement assimilables par l’organisme. Elles possèdent l’aminogramme complet, soit les 9 acides aminés, mais aussi des BCAA. Leur forte assimilation doit limiter les moments de prise de protéines au moment où votre corps a besoin d’une quantité plus importante d’acides aminés, carburants pour les muscles. Les BCAA correspondent aux 3 acides aminés essentiels : la leucine, l’isoleucine et la valine.

Le café : un indémodable, mais qui n’est pas sans inconvénients

Avantages : 
  • Source d’énergie,
  • Réconfort et rituel du matin,
  • Se trouve partout et dans toutes les gammes de prix,
  • Plusieurs goûts et intensités,
  • Plusieurs méthodes de consommation.
Inconvénients : 
  • Nécessite une infusion à chaud,
  • Sur-sollicitation du système nerveux : source de nervosité, d’anxiété…
  • Intolérance chez certaines personnes,
  • Jaunissement des dents,
  • Acidifiant, ce qui peut mener à des troubles digestifs,
  • Déshydratant,
  • Accoutumance,
  • Effet stimulant de courte durée,
  • Coup de fatigue a posteriori,
  • Production pas toujours responsable ou écologique.
Usage recommandé : 
  • Consommation quotidienne, selon sa tolérance à la caféine.
  • Consommation journalière maximale recommandée : 400 mg pour les adultes, 200 mg chez les femmes enceintes, 3 mg par kilo corporel chez les enfants et les adolescents.
  • A ne pas consommer après 16h pour ne pas perturber l’endormissement et le sommeil.
  • Effet hyperstimulant : molécule psycho-stimulante, coup de boost intense et rapide,
  • Stimulation des fonctions cérébrales et cognitives : concentration, mémoire, vigilance.
  On est nombreux à être accro au café, notamment à celui du matin ! Ce que l’on apprécie chez lui, c’est son kick en début de journée. Néanmoins, après 2h seulement, les effets retombent, ce qui provoque un coup de fatigue. Cet effet hyper stimulant, intense, rapide à monter comme à descendre, entraîne l’accoutumance. De plus, cette diffusion et absorption fulgurantes de la caféine ne sont pas tolérées par tous. Chez tout le monde, sa consommation doit rester modérée au risque d’avoir des effets secondaires : acidité gastrique, nervosité, jaunissement des dents… Néanmoins, le café reste un anti-fatigue naturel incontournable, consommé partout dans le monde. Il agit sur les fonctions cognitives, comme la vigilance et la concentration. Il aurait aussi des vertus contre certaines maladies : cirrhose, Parkinson, cancer du côlon… Riche en antioxydants, le café en contient plus de 300 différentes sortes. Il permet ainsi de neutraliser les radicaux libres.  

Conclusion

  Tableau comparatif des différentes boissons énergisantes naturelles

Rejoignez notre communauté !

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour recevoir nos dernières actualités et nos offres exclusives 

Découvrez plus d’articles

Régime cétogène pour perdre du poids : efficace ?

Régime cétogène (keto) : efficace pour perdre du poids ?

Le régime cétogène, ou keto, connaît un franc succès ces dernières années, notamment auprès des sportifs et des personnes désireuses de perdre
Lire la suite
Jeûne intermittent : la méthode 16/8

Jeûne intermittent 16/8 : ce que vous devez savoir

À une époque où il n’a jamais été aussi facile de s’alimenter 24h/24, la popularité du jeûne intermittent ne cesse de
Lire la suite
Petits-déjeuners riches en fer : 10 recettes à essayer

Petit-déjeuner riche en fer : 10 recettes à essayer

Le fer est un oligoélément essentiel pour la santé et le bien-être, car il favorise la fabrication des globules rouges et le transport
Lire la suite