Skip to content

Végans et Végétariens : comment éviter la Fatigue Chronique ?

Points clés

  • Les végans et les végétariens souffrent souvent de carences alimentaires.
  • Or, les carences peuvent être à l’origine d’un syndrome de fatigue chronique.
  • Dans le cadre d’un régime végétarien ou végan, il existe des solutions pour se sentir moins fatigué.
  • Le recours aux compléments alimentaires, notamment à la spiruline et à la phycocyanine, peut vous aider à surmonter les coups de fatigue.

La fatigue chronique s’apparente à une fatigue constante, difficile à soulager grâce au repos.

Ce syndrome touche davantage les femmes que les hommes. Il est également récurrent chez les végétariens et les végans, plus enclins à souffrir de carences alimentaires.

Cependant, il est tout à fait possible d’éviter au maximum les risques de fatigue chronique même lorsque l’on suit un régime sans viande. Retrouvez ici nos conseils.

 

La fatigue chronique : qu’est-ce que c’est ?

Vous souffrez peut-être de fatigue chronique, si vous avez ressenti, pendant 6 mois ou plus, 4 symptômes parmi les suivants :

  • troubles de la mémoire,
  • troubles de la concentration,
  • ganglions lymphatiques sensibles ou enflés dans le cou ou les aisselles,
  • douleurs articulaires,
  • douleurs musculaires,
  • maux de tête,
  • sommeil non réparateur,
  • malaise généralisé,
  • baisse d’énergie,
  • sensation de fatigue au réveil,
  • irritabilité,
  • hypersensibilité au stress,
  • tendance à la mélancolie et à la déprime,
  • extrême maladresse,
  • sexualité perturbée.

D’autres symptômes, tels que des troubles intestinaux, des sueurs ou des frissons nocturnes, des allergies, des étourdissements, des essoufflements, une toux chronique, des palpitations ou une irrégularité des battements cardiaques peuvent également être observés.

 

La fatigue chronique : un problème récurrent chez les végans et végétariens

Les végans et les végétariens souffrent souvent de fatigue chronique.

Une alimentation “plant-based” impacte l’apport en nutriments et vitamines. Elle peut entraîner un déséquilibre et des carences nutritionnelles, notamment si le régime n’est pas bien planifié. Les carences en protéines, fer, oméga-3 et vitamine B12, souvent dues à une mauvaise absorption, est la principale cause pour laquelle les végétariens et les végétaliens souffrent de fatigue persistante, de maladies chroniques, d’anémie et de troubles dépressifs.

Enfin, les changements de régime alimentaire trop précipités peuvent déclencher ce syndrome.

 

À quoi est due la fatigue chronique d’un régime végétarien ou végétalien ?

 

régimes végans et végétariens, risque de fatigue chronique

 

Le changement soudain de régime alimentaire

Avant de passer d’un régime carné à un régime végétarien ou végan, il faut commencer par bien se documenter. Un changement trop soudain et rapide entraîne généralement des carences et de la fatigue.

Lors des premiers mois après le changement de régime, il est important de surveiller ses apports d’iode, de fer, de calcium, d’oméga-3, de vitamines D et B12. Si ces nutriments ne nécessitent pas tous une supplémentation, ils méritent une attention particulière.

Des carences en fer et en zinc

Les végétariens et les végans, notamment les femmes, présentent des risques élevés de carences en fer et en zinc.

En effet, les aliments présentant la plus forte teneur en ces deux oligo-éléments sont la viande rouge, les abats et les fruits de mer. Les sources de zinc et de fer dans les régimes sans viande restent donc limitées. Cependant, ces nutriments sont essentiels à la production d’énergie, au bon fonctionnement de l’organisme et du système immunitaire.

Un manque de fer et de zinc provoque des baisses de tonus et de la fatigue.

Le fer héminique (d’origine animale) est de meilleure qualité et plus biodisponible que le fer non-héminique (d’origine végétale). La carence en fer dans un régime végétalien est donc quasi-inévitable, car le fer consommé est bien moins assimilable. Dans ce contexte, l’apport nutritionnel recommandé (ANR) en fer est 1,8 fois supérieur que chez les omnivores.

Concernant le zinc, les végétariens et végans ont des besoins pouvant aller jusqu’à 50 % de plus que les ANR d’un régime carné à cause de problèmes d’absorption.

En effet, un régime à base de céréales complètes, de légumineuses et d’haricots, riche en acide phytique, nuit à la digestibilité et à l’assimilation des nutriments, notamment du fer et du zinc.

Le manque d’oméga-3 dans votre alimentation

Les oméga-3 se trouvent essentiellement dans les poissons gras, d’où de possibles carences chez les végétariens et les végans.

Un ratio supérieur à ¼ entre les oméga-6 (huiles de tournesol, de pépins de raisin, de maïs, de soja)et les oméga-3 peut entraîner un syndrome de fatigue chronique, alors qu’une alimentation riche en oméga-3 aide, au contraire, à combattre la fatigue.

Une carence en vitamine B12

Les besoins en vitamine B12 d’un adulte en bonne santé sont d’environ 2,4 microgrammes par jour. Plus de 50 % des végans souffrent de carence.

En effet, cette vitamine se trouve exclusivement dans les produits d’origine animale, tels que les abats, les viandes, les poissons et les fruits de mer.

Or, une carence en vitamine B12 peut causer une fatigue chronique, une baisse de moral, une dépression ou un dysfonctionnement du système nerveux.

Le manque de protéines

Les personnes ne consommant pas suffisamment de protéines peuvent avoir un sommeil plus agité. Elles se sentent fatiguées, moins reposées.

Bien que certains végétaux contiennent des protéines, elles sont souvent de moindre qualité et moins assimilables que les protéines animales.

 

Que faire pour éviter d’être fatigué lorsque vous passez d’un régime carné à un régime végétalien/végétarien ?

 

alimentaion régimes végans et végétariens

 

Changez de régime progressivement

Pour éviter fatigue et carences, mais aussi ménager votre flore intestinale, il est conseillé de changer progressivement de régime alimentaire et de bien se documenter en amont.

En effet, la flore intestinale a besoin d’une période plus ou moins longue pour s’adapter à un nouveau régime. Or, la bonne santé de votre microbiote est primordiale pour assimiler tous les aliments et éviter les carences nutritionnelles.

Respectez votre physiologie digestive afin de limiter les risques de dysbiose et les inflammations de la muqueuse intestinale.

Avant d’arrêter définitivement les produits d’origine animale, procédez par étapes. Réduisez progressivement votre consommation de viande et de poisson et habituez-vous aux différentes protéines végétales comme le tofu et le tempeh. Testez également les imitations végétales de produits carnés tels que les fausses saucisses, les hachis végétaux pour une transition plus en douceur.

Pour les végans, vous pouvez réduire votre consommation d’œufset de produits laitiers en :

  • commençant par les maintenir seulement dans vos préparations pâtissières et le fromage ;
  • remplaçant peu à peu le lait de provenance animale par des laits végétaux ;
  • réduisant progressivement votre consommation de fromages ;
  • testant les alternatives, comme les gâteaux végans, pour trouver ceux qui vous conviennent le mieux.

Préparez votre transition vers le végétarisme ou le végétalisme, en vous procurant quelques aliments incontournables tels que des :

  • céréales : pâtes complètes, riz complet, boulgour, quinoa, millet…
  • légumineuses : lentilles, pois…
  • oléagineux : noix, amandes, noisettes, pistaches, noix de cajou, graines…
  • simili-carnés (tofu, hachis végétaux, lupin…) et fauxmage
  • fruits et légumes
  • épices pour le goût
  • huiles riches : olive, coco…

Pour les végans, étendez votre liste de courses aux :

  • beurres végétaux ou margarines,
  • laits végétaux,
  • crèmes végétales,
  • yaourts à base de lait de soja…

Gardez une alimentation variée

 

alimentaion régimes végans et végétariens

 

Vous pouvez tout à fait maintenir une alimentation équilibrée et éviter les sensations de fatigue si vous êtes végétarien ou végan.

Bien que certains oligo-éléments soient essentiellement présents dans les produits d’origine animale, il existe des alternatives pour contrer vos carences :

  • en fer, tournez-vous vers les légumineuses, mais aussi vers les fruits riches en vitamine C qui favorise son assimilation ;
  • en zinc, privilégiez les produits laitiers (pour les végétariens), les graines de sésame, le cacao, le levain, les haricots et les légumineuses trempés et germés ;
  • en vitamine B12, regardez du côté des produits enrichis comme les levures, les boissons de riz et de soja, les substituts de viande ;
  • en oméga-3, remplacez les poissons gras par de bons acides gras essentiels, contenus notamment dans les huiles végétales de colza, d’olive, de lin, de noisette ou de chanvre… ;
  • en vitamine D, faites une cure de soleil et consommez des margarines enrichies ;
  • en calcium, consommez des légumes verts (choux, brocolis, épinards, cresson), des oléagineux (amandes, pistaches, sésame), du soja, du tofu, des fruits secs, certaines légumineuses et eaux minérales ;
  • en iode, privilégiez les algues comme le wakamé, le nori, le kombu ou le kelp.

Une assiette végan bien composée comporte en moyenne 50 % de légumes, une portion de protéines (par exemple, une tasse de lentille), des graisses riches en oméga-3 et une portion de céréales ou de féculents.

Évitez de consommer trop de glucides pour compenser votre fatigue

Ne compensez pas votre fatigue avec des glucides. 

Les sucres rapides, certes réconfortants, n’apportent rien sur le plan nutritionnel. Quant aux glucides lents, ils possèdent un effet boostant, mais une surconsommation provoque des troubles intestinaux et une mauvaise digestibilité des autres nutriments.

Les pains, les pâtes et les produits sucrés, emballés et transformés, peuvent être consommés occasionnellement, mais pas trop fréquemment. Ils sont responsables de pics glycémiques et de montagnes russes énergétiques.

Pour certaines personnes, un régime trop riche en glucides provoque des somnolences.

Augmentez votre consommation de protéines végétales

 

alimentaion régimes végans et végétariens, protéines

 

Les aliments d’origine animale ne sont pas les seuls à contenir des protéines. Les céréales, les noix, les graines, les légumineuses, le soja et les algues sont riches en acides aminés essentiels et procurent des protéines de bonne qualité.

Cependant, la plupart des protéines végétales restent qualitativement et quantitativement inférieures aux protéines animales, il ne faut donc pas hésiter à compenser le déficit en augmentant son apport protéique. Vous pouvez également privilégier certains végétaux, comme la spiruline, particulièrement riches en protéines hautement assimilables.

Utilisez des compléments alimentaires

Les végétariens et végétaliens peuvent tout à fait jouir d’une alimentation équilibrée et variée. Pourtant, cela ne suffit pas toujours àcouvrir l’ensemble des besoins nutritionnels journaliers recommandés.

Certains nutriments tels que le fer, le zinc, les oméga-3 et la vitamine B12 proviennent essentiellement ou exclusivement du monde animal.

Les végétariens et les végans doivent donc parfois se supplémenter.

 

Les compléments alimentaires à utiliser pour éviter la fatigue d’un régime végétarien ou végan

Lors de votre transition et tous les ans, procédez à un bilan sanguin afin de définir si vous souffrez de carences ou non.

La spiruline : un complément alimentaire très complet pour faire le plein de nutriments

Lacomposition de la spiruline est exceptionnelle, ce qui en fait un super-aliment.

Elle est, à la fois, riche en macro et micro-nutriments. Source de protéines de bonne qualité et assimilables, d’acides aminés essentiels et non-essentiels, mais aussi de fer, de zinc et de vitamines, la micro-algue présente un intérêt majeur pour les végétariens et les végans.

Pour un apport nutritionnel complet, consommez la spiruline paillettes, en cure, à raison de 5 g (1 cuillère à café) par jour.

La phycocyanine : idéale pour retrouver de l’énergie lorsque vous êtes fatigué

Issue de la spiruline, la phycocyanine présente de nombreux avantages pour les végans et végétariens.

Nos Spiruline Bleue et Bleue + offrent un véritable boost d’énergie et des défenses immunitaires pour éviter les coups de mou et de fatigue.

La vitamine B12 : absolument indispensable pour les régimes végétaliens

Lorsque tout aliment d’origine animale est exclu d’un régime alimentaire, il est primordial de recourir à une supplémentation en vitamine B12. En effet, cette dernière est très peu présente dans les œufs et les produits laitiers et totalement absente des produits végétaux.

La vitamine B12 est indispensable au bon fonctionnement du cerveau. Elle permet d’éviter l’anémie. Elle intervient aussi dansle renouvellement cellulaire et la formation des globules rouges.

La spiruline en contient très peu naturellement, néanmoins, elle aide à son assimilation.

Vous pouvez demander conseil à votre médecin ou pharmacien concernant les différents compléments alimentaires à base de vitamine B12.

Le fer : facilite la transition et évite les carences

Le fer est essentiel pour éviter la fatigue chronique et tous les coups de fatigue en général. Il aide également à assimiler d’autres macro-nutriments, ce qui limite les risques de carences. Enfin, il garantit le transport et le stockage de l’oxygène, très important pour les niveaux d’énergie.

La fatigue, l’anémie, l’intolérance à l’effort, les étourdissements, les maux de tête, les pertes de capacités intellectuelles et physiques, la chute de cheveux, les palpitations sont autant de signes d’une carence en fer.

Bon à savoir : Le fer contenu dans la spiruline serait presque 6,5 fois plus assimilable par l’organisme humain que celui de la viande rouge.

Parce que les aliments et les nutriments, notamment le fer, sont plus digestes et biodisponibles sous l’action de l’acidité, consommer de la vitamine C en parallèle de sa cure de fer ou de spiruline est conseillé.

Optez pour notre produit Vitamine C et phycocyanine.

Le zinc : très utile pour aider votre système immunitaire

Le zinc joue un rôle essentiel dans le métabolisme des protéines, les défenses immunitaires et la bonne santé de la peau et des cheveux.

Une carence en zinc entraîne de la fatigue, un état dépressif, une perte d’appétit et un engourdissement cérébral.

Pour un apport en zinc, vous pouvez consommer de la spiruline ou un complément alimentaire à base de l’oligo-élément.

 

Les compléments alimentaires Performe conçus pour éviter la fatigue des régimes végans et végétariens

 

Pack anti-anémie et anti-fatigue

La combinaison de la spiruline et de la phycocyanine, véritable source d’énergie, convient parfaitement aux végans et aux végétariens.

L’or bleu permet d’éviter les carences grâce à une meilleure assimilation des protéines et des oligo-éléments, tels que le fer et le zinc, contenus dans la spiruline.

Ce pack vous aide à lutter contre la fatigue et l’anémie.

 

Formule Zinc et Phycocyanine

zinc et phycocyanine, liquide, Performe

Notre produit Phycocyanine et Zinc Liquide est particulièrement intéressant pour une supplémentation en zinc et une bonne assimilation du nutriment danSupprimer l’image mise en avants le cadre d’un régime sans viande.

Il permet de booster vos défenses immunitaires et de lutter efficacement contre les coups de fatigue.

 

Vos besoins

Explorez nos produits selon vos besoins personnels

Plus d’articles sur la Phycocyanine

Qu’est-ce que la phycocyanine ?

La phycocyanine est notre spécialité, et l’ingrédient que vous trouverez dans la plupart de nos compléments alimentaires. Si vous n’êtes pas encore familier avec la phycocyanine, voici ce que vous
En savoir plus
Pack Rentrée Performe, Oméga 3 et Phycocyanine, Concentration, mémoire et performances scolaires

Oméga 3 pour la mémoire et la concentration : notre guide

Les oméga 3 sont indispensables au bon fonctionnement de l’organisme. Les EPA et DHA, deux de ces trois acides gras essentiels, jouent un rôle déterminant pour votre cerveau. Ils stimulent
En savoir plus

Quels sont les bienfaits de la phycocyanine ?

Aujourd’hui on vous explique les bienfaits de la phycocyanine, la substance active de la spiruline. Si vous ne connaissez pas la différence entre la phycocyanine et la spiruline, pas d’inquiétude,
En savoir plus

Shopping cart

Produits soin Belesa et Spiruline Bleue Performe

Box Bien-être

Collaboration 100% Occitanie

Belesa Made in Cévennes et Performe pour une beauté holistique !

*Offre en édition limitée