Skip to content

Klamath (AFA) ou spiruline : similarités et différences ? Nos astuces pour choisir.

🕐 : 10 minutes

Sommaire

Points clés

  • La klamath et la spiruline sont des micro-algues d’eau douces et des cyanobactéries.
  • Elles ont également d’autres similitudes.
  • En effet, elles disposent d’une composition nutritionnelle extraordinaire et d’autres bienfaits en commun.
  • Néanmoins, elles ne sont pas identiques. Ces différences font varier leurs indications d’usage.
  • On préfère la spiruline pour ses effets sur le corps et la klamath pour ses bienfaits pour l’esprit.
  • Et la phycocyanine dans tout ça ? Présente dans ces deux algues, elle est une alliée de poids sur le plan physique et mental.

Micro-algues d’eau douce et cyanobactéries, la klamath et la spiruline présentent des similitudes quant à leur apport nutritionnel et leurs bienfaits.

Néanmoins, ces deux superaliments ne doivent pas être confondus, car ils possèdent chacun des composants spécifiques qui font varier leurs indications d’usage.

Dans cet article, on aborde aussi bien les similarités que les différences de ces deux algues lacustres pour vous aider à choisir laquelle vous convient le mieux selon vos besoins.

 

Qu’est-ce que la klamath ou AFA ?

Le nom de la klamath provient, en fait, du lac Klamath en Oregon (États-Unis) duquel elle est issue. Son nom scientifique est Aphanizomenon Flos Aquae, soit AFA.

Cette algue est une cyanobactérie, d’où sa couleur bleu-vert.

Connue depuis plusieurs millénaires, 6000-5000 ans avant J.C., elle est utilisée en médecine chinoise pour ses bienfaits, puis en Mésopotamie, en Egypte et en Grèce.

On la trouve commercialisée depuis quelques décennies sous forme de compléments alimentaires.

La réputation de la klamath résulte de sa richesse nutritionnelle. En effet, ce superaliment est l’un des plus complets de la planète avec un total de 115 micro-nutriments différents : protéines, vitamines, minéraux, acides gras oméga-3 et pigments antioxydants (phycocyanine, chlorophylle).

 

Qu’est-ce que la spiruline ?

La spiruline est également une micro-algue d’eau douce et une cyanobactérie, connue sous le nom scientifique de Spirulina Platensis.

Consommée depuis plus de 2 millénaires par les Aztèques du Mexique, on l’apprécie aujourd’hui principalement pour ses apports nutritionnels.

 

Spiruline et klamath, laquelle choisir ?

 

Effectivement, ce superaliment possède une composition nutritionnelle exceptionnelle.

Tout comme la klamath, elle se décline sous différentes formes de compléments alimentaires : en gélules, en poudre ou en paillettes.

Nous vous conseillons la spiruline paillettes, car elle correspond à la forme de spiruline la moins traitée et modifiée et conserve ainsi un maximum de ses bienfaits.

 

Quelles sont les similarités entre la klamath et la spiruline ?

La spiruline et la klamath sont toutes les deux des algues très riches en nutriments

La spiruline et la klamath sont toutes les deux des micro-algues d’eau douce, des cyanobactéries exactement.

Ces superaliments sont très riches en protéines et en micronutriments : vitamines, minéraux, acides aminés, acides gras essentiels, pigments antioxydants…

Ils se composent majoritairement de protéines : 70% pour la klamath et entre 60 et 70% pour la spiruline, mais aussi d’acides aminés à des proportions légèrement différentes.

Concernant les micronutriments communs aux deux algues, on trouve :

  • les vitamines A, B, E et K,
  • des oligo-éléments comme le calcium, le magnésium, le fer et le cuivre,
  • ou encore des antioxydants tels que la phycocyanine, la chlorophylle, la lutéine, l’astaxanthine ou l’enzyme superoxyde dismutase (SOD).

La klamath comme la spiruline possèdent de la phycocyanine

 

Spiruline et klamath, laquelle choisir ?

 

Les deux micro-algues renferment des pigments antioxydants, notamment de la phycocyanine et de la chlorophylle. C’est pourquoi elles revêtent toutes les deux une couleur bleu-vert.

Ces pigments anti-oxydants ne contribuent pas seulement à leur donner une belle coloration, mais ils sont aussi source de bienfaits : renforcement des défenses immunitaires, du système nerveux et des cellules, actions anti-vieillissement, anti-infectieuse et anti-inflammatoire.

Si la spiruline contient davantage de phycocyanine que la klamath, cette dernière possède plus de chlorophylle.

À ce propos, la phycocyanine représente jusqu’à 20% de la masse sèche de la spiruline contre 5% de la masse sèche de la klamath, soit environ 200mg/g pour la première contre 50mg/g pour la seconde.

Des bienfaits communs

Grâce à une composition nutritionnelle quasiment similaire, la klamath et la spiruline possèdent des propriétés communes :

  • Apport nutritif : les deux algues peuvent être consommées pour combler des carences en protéines, notamment chez les sportifs, les personnes âgées ou fragiles ou encore les végétariens et végans.
  • Action antioxydante : leur richesse en antioxydants permet de combattre le stress oxydatif et les radicaux libres pour protéger l’ADN, les cellules et la peau du vieillissement et des inflammations.
  • Boost immunitaire : si les deux algues agissent différemment sur vos défenses immunitaires, elles sont toutes deux vos alliées pour renforcer votre immunité.
  • Baisse de la glycémie : consommer de la spiruline et/ou de la klamath permet de faire baisser son taux de sucre dans le sang.
  • Santé du cerveau et du cœur : les antioxydants et acides gras (oméga-3) que contiennent ces cyanobactéries contribuent à améliorer la santé de votre cœur et de votre cerveau.
  • Perte de poids : composées de protéines et de fibres, la spiruline et la klamath aident à perdre du poids.
  • Soutien digestif : riches en fibres et en enzymes, ces deux algues favorisent une digestion saine.
  • Effet détox : elles permettent toutes deux d’éliminer les toxines et les métaux lourds.

Néanmoins, chacune possède des composants spécifiques ou des teneurs variables en micro-nutriments. C’est pourquoi il convient parfois d’utiliser plutôt la spiruline que la klamath et vice-versa.

 

Quelles sont les principales différences entre la klamath et la spiruline ?

La spiruline a des effets plus corporels, la klamath des effets plus mentaux

Si la spiruline et la klamath présentent une composition nutritionnelle proche et des bienfaits communs, les deux algues possèdent également des caractéristiques qui leur sont propres.

C’est pourquoi il est conseillé d’utiliser plutôt l’une ou l’autre selon la situation.

La haute teneur et la digestibilité des protéines et du fer contenus dans la spiruline font de cette algue un allié nutritionnel de taille, notamment pour les sportifs, les végétariens, les végans, les personnes fatiguées, anémiées ou ayant une alimentation déséquilibrée.

La spiruline est un puissant anti-fatigue qui agit sur votre tonus et votre vitalité.

En revanche, les effets de la klamath sont davantage mentaux que corporels. En effet, la micro-algue contribue à stimuler les performances intellectuelles, les capacités mentales, la concentration, l’attention, la vigilance et la mémoire.

Son action est également reconnue contre le stress, l’anxiété, la fatigue nerveuse, les états dépressifs et les troubles du comportement.

À ce titre, on recommande davantage la klamath lors des préparations d’examens, en période de stress, de dépression ou de fatigue nerveuse.

La klamath n’est cultivée que dans un endroit du monde, la spiruline dans de nombreux endroits

Contrairement à la spiruline qui se trouve naturellement dans de nombreuses régions chaudes et humides du monde (Tchad, Mexique, Chili, Cuba, Maroc, Kenya, Inde ou Chine), on ne trouve la klamath que dans le lac Klamath en Oregon aux Etats-Unis et nulle part ailleurs.

De plus, si la klamath ne se récolte qu’à l’état sauvagela spiruline peut soit être récoltée naturellement, soit être produite en bassins de culture.

 

Lac Klamath, Oregon, Etats-Unis

 

Un peu d’Histoire :

Découvert en 1826 par l’explorateur et trappeur canadien, Peter Skeen Ogden, le lac Klamath ne sera exploité que dans les années 1980 suite aux recherches des Kollman sur les bienfaits de la klamath sur la concentration et l’apprentissage. Aujourd’hui, 5 compagnies ont le monopole de l’exploitation de la klamath. On parle, ici, de productions industrielles et non artisanales à cause des méthodes d’extraction et de traitement utilisées.

La klamath présente des problèmes de toxicité que la spiruline n’a que très rarement

Un rapport de l’ANSES (Agence National de Sécurité Sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) de novembre 2017 souligne que la klamath présente un risque plus élevé de toxicité aux cyanotoxines que la spiruline.

Si la klamath n’est, en elle-même, pas toxique, elle n’est malheureusement pas toujours cultivée dans un milieu contrôlé. En effet, lorsque la klamath est en contact avec des substances toxiques, polluantes ou d’algues nocives, elle produit des toxines, comme par exemple la microcystine. Cette dernière est dangereuse pour la santé, car elle peut s’attaquer au foie ou être cancérigène.

Une étude de 2012 révèle le risque de contamination à la microcystine de la klamath, tandis qu’une autre étude de la même année stipule qu’au-delà de 4g/jour, la klamath n’est pas exempte de risque pour la santé.

À fortes doses, la klamath peut provoquer des nausées et des crampes à l’estomac.

De plus, riche en iode, elle doit être consommée avec précaution par les personnes présentant une insuffisance rénale, une maladie cardiaque ou un dérèglement thyroïdien.

La klamath est beaucoup plus chère que la spiruline

Compte tenu d’une production extrêmement localisée, exclusivement à l’état sauvage et en été, le prix de la klamath est entre 2 à 5 fois plus élevé que celui de la spiruline. Selon la marque, comptez entre 27 et 80 euros les 100 g.

Si la spiruline provient naturellement de quelques régions du monde, on peut aussi la cultiver industriellement ou artisanalement. Aujourd’hui, les plus gros producteurs de spiruline se trouvent aux Etats-Unis et en Chine. Nous vous conseillons, néanmoins, de privilégier une spiruline cultivée en France, car nos productions locales sont souvent plus artisanales et contrôlées.

Au contraire, la klamath ne peut être produite qu’à l’état sauvage dans le lac Klamath en Oregon, ce qui limite la production et la concurrence.

Autre limite à la production de la klamath, l’algue ne se reproduit qu’en été, contrairement à la spiruline qui peut se récolter toute l’année. Cependant, le cycle de reproduction de la klamath est bien plus rapide et moins contraignant que celui de la spiruline. Là où la klamath ne prend que 4 jours pour se reproduire naturellement, la culture de spiruline nécessite du temps, de l’attention et de l’entretien.

 

Dans quelles situations préférer la spiruline à la klamath ?

Vous avez un budget limité : vous bénéficierez presque des mêmes bénéfices que la klamath à prix discount avec la spiruline

Selon vos besoins et vos attentes, vous pourriez obtenir des bénéfices similaires avec la spiruline.

On pense notamment aux vertus de la spiruline sur le plan physique où pour un budget moindre, vous pourriez accéder à des propriétés similaires, voire supérieures.

Source quasiment équivalente en protéines que la klamath, la spiruline convient parfaitement aux sportifs qui souhaitent prendre soin de leurs muscles : développement, réparation, récupération.

Sur le plan nutritionnel, la spiruline n’a rien à envier non plus à la klamath. Ainsi, pour un rééquilibrage alimentaire à moindre prix, misez plutôt sur la spiruline que la klamath. Si vous souffrez de carences alimentaires, analysez plus en détail la composition de la spiruline et de la klamath pour voir quelle algue vous sera la plus bénéfique.

Plus riche en fer, mieux assimilable par l’organisme, la spiruline convient particulièrement aux personnes souffrant d’anémie ferriprive. Combattez également stress et fatigue grâce à sa teneur en magnésium.

Tandis que la rareté semble justifier le prix supérieur de la klamath, prêtez attention à sa qualité. Un petit conseil, si vous avez un budget limité, mieux vaut miser sur une spiruline de qualité que sur de la klamath “bon marché”. En effet, dans ce cas, la différence de prix n’en vaudra clairement pas la chandelle.

Vous souhaitez avant tout bénéficier du coup de boost et des vertus antioxydantes de la phycocyanine

Plus riche en phycocyanine que la klamath, la spiruline est une véritable alliée pour renforcer vos défenses immunitaires, changer de saison, recharger les batteries ou vous accompagner dans votre pratique sportive.

La spiruline bénéficie des propriétés antioxydantes de la phycocyanine, mais aussi d’autres micro-nutriments (bêta-carotène, chlorophylle, SOD, vitamine E), ce qui vous permet de mieux lutter contre les radicaux libres et donc contre le vieillissement cutané et cellulaire.

Grâce à ses propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et fortifiantes, la spiruline vous donne un coup de boost et vous protège des agressions extérieures. Votre organisme est plus équilibré et régulé.

 

Dans quelles situations privilégier la klamath à la spiruline ?

Vous souhaitez booster votre concentration et votre clarté mentale avant tout

50% des Français se plaignent de problèmes de mémoire et de concentration. Ces derniers ne touchent pas seulement les personnes âgées, mais toutes les générations.

Chez les enfants, comme chez les adultes, il est fréquent d’être confronté à une baisse de ses capacités cognitives et d’apprentissage ou à des trous de mémoire, notamment lors de périodes de fatigue, de surmenage ou de stress.

C’est dans cette situation qu’une cure de klamath est particulièrement recommandée.

 

Spiruline et klamath, laquelle choisir ?

 

En effet, la micro-algue contient de la phényléthylamine (PEA), de la phycocyanine et des polysaccharides spécifiques qui agissent sur le bien-être, la concentration et la clarté mentale.

Naturellement présente dans le cerveau humain, la phényléthylamine (PEA) est, à la fois, une hormone et un neuro-transmetteur qui permet d’activer la transmission dopaminergique. De par son action sur la dopamine, mais aussi sur l’adrénaline et la noradrénaline, la klamath accroît la concentration, l’attention et la vigilance. La dopamine est primordiale pour les activités cérébrales, elle est source de motivation et d’énergie physique et mentale.

De plus, la klamath est riche en vitamines B, ce qui procure également à votre organisme et à votre mental l’énergie nécessaire.

En somme, grâce à son cocktail de micro-nutriments, la consommation régulière de klamath garantit le bon fonctionnement des processus cognitifs :

  • Performances intellectuelles,
  • Clarté et résistance mentales,
  • Vigilance,
  • Attention,
  • Concentration,
  • Mémoire,
  • Créativité.

Avis à tous les étudiants, en période d’examens ou non, la klamath est une alliée de choix !

Vous souhaitez profiter de certaines des vertus anti-dépression de la klamath

Son action neuro-protectrice ne s’arrête pas là.

Elle se démarque aussi de la spiruline et de la chlorella par ses vertus anti-anxiété et dépression.

Là encore, l’action de la PEA sur la dopamine, hormone du plaisir, de la récompense et de l’action, est primordiale pour vous protéger de la fatigue nerveuse. 60% des personnes déprimées manqueraient de PEA. Au contraire, lorsque nous sommes dans des états positifs, notre cerveau produit naturellement plus de PEA.

La teneur en vitamine B12 de la klamath contribue également à améliorer l’humeur, en plus de lutter contre les pertes de mémoire.

De plus, la phycocyanine qu’elle contient contribue à activer la PEA, tout en inhibant les MAO (Mono Amine-Oxydases), responsables de la dégradation de certains neurotransmetteurs comme la phényléthylamine.

C’est pourquoi une cure de klamath est intéressante pour réduire l’anxiété et l’état dépressif, réguler les humeurs, voire même redonner le sourire !

Véritable antidépresseur naturel, la klamath est recommandée contre le stress physique et émotionnel, l’anxiété, la fatigue nerveuse, les états dépressifs ou encore les troubles du comportement.

 

La phycocyanine pure : une bonne alternative à la klamath et à la spiruline pour ceux qui cherchent le coup de fouet physique et mental

 

Phycocyanine, extrait de la spiruline

 

La phycocyanine regorge de bienfaits, tant sur le plan physique que sur le plan mental.

Puissant antioxydant, la phyco protège vos cellules et votre peau contre l’accumulation de radicaux libres. Certaines études estiment d’ailleurs que l’action antioxydante de la phycocyanine est 20 fois plus performante que celle de la vitamine E.

Cette EPO naturelle booste vos performances physiques, vos capacités de récupération et d’endurance… Vous vous sentez plus vigoureux. La phycocyanine possède également des propriétés anti-inflammatoires.

Grâce à son action positive sur le nombre d’immunoglobuline A (IgA), elle contribue aussi à renforcer le système immunitaire et à mieux résister au stress. Ainsi, vous vous sentez revigoré et moins fatigué.

Consommer la phycocyanine sous forme de cure quotidienne permet d’entretenir son bien-être physique et mental.

Pour cela, nous proposons 3 phycocyanines différentes, plus ou moins concentrée :

  • la Spiruline Bleue pour une cure de fond immunité et tonus,
  • la Spiruline Bleue + pour une énergie nouvelle, une meilleure endurance et mieux récupérer,
  • l’Ultra Bleue + pour repousser les limites des plus sportifs et gagner en performances.

Enfin, nous vous avons concocté des combos pour des effets encore plus efficaces et ciblés.

Ainsi, pour un coup de fouet physique, optez pour notre Vitamine C alliée à la phycocyanine et pour un coup de fouet mental, optez pour notre pack concentration combinant Oméga 3 et Spiruline Bleue liquide.

 

Est-il possible d’associer la spiruline, la klamath et / ou la phycocyanine ?

Selon les effets recherchés, il est également possible d’associer la spiruline à la klamath, ou l’une des deux algues à la phycocyanine.

En effet, en respectant les doses conseillées, vous pouvez les consommer ensemble pour profiter de leurs bienfaits combinés.

Par exemple, l’association de la spiruline et de la klamath renforce davantage vos défenses immunitaires et multiplie les effets anti-inflammatoires. Il en va de même si vous combinez la spiruline à la phycocyanine ou la klamath à la phycocyanine.

 

Conclusion

Si l’écart de prix entre la spiruline et la klamath est important, il n’est pas toujours justifié.

Vous souhaitez faire un rééquilibrage alimentairerenforcer vos capacités physiques, vos défenses immunitaires et/ou votre vitalité ? Une cure de spiruline est tout à fait appropriée.

Pour des bienfaits supplémentaires, n’hésitez pas à combiner la spiruline paillettes à de la phycocyanine.

Pour stimuler vos capacités intellectuelles et cognitives, la klamath est une option intéressante, mais vous pouvez également opter pour notre Pack Concentration associant les Oméga 3 à la phycocyanine.

Enfin, lors des périodes difficiles de fatigue mentale et nerveuse, vous pouvez vous orienter vers la klamath qui possède des vertus anti-anxiété et dépression.

Découvrez plus d’articles

Régime cétogène pour perdre du poids : efficace ?

Régime cétogène (keto) : efficace pour perdre du poids ?

Le régime cétogène, ou keto, connaît un franc succès ces dernières années, notamment auprès des sportifs et des personnes désireuses de perdre
Lire la suite
Jeûne intermittent : la méthode 16/8

Jeûne intermittent 16/8 : ce que vous devez savoir

À une époque où il n’a jamais été aussi facile de s’alimenter 24h/24, la popularité du jeûne intermittent ne cesse de
Lire la suite
Petits-déjeuners riches en fer : 10 recettes à essayer

Petit-déjeuner riche en fer : 10 recettes à essayer

Le fer est un oligoélément essentiel pour la santé et le bien-être, car il favorise la fabrication des globules rouges et le transport
Lire la suite