Skip to content

Sports anti-stress et anxiété : quels sont les meilleurs ?

🕐 : 11 minutes

Sommaire

Table des contenus

Points clés

  • Le stress touche 89% des Français.
  • Les bienfaits du sport sur la forme physique et le bien-être ne sont plus à prouver, mais il constitue aussi un excellent moyen pour réduire le stress et l’anxiété.
  • En effet, la pratique sportive modérée et régulière agit positivement sur notre système nerveux comme la production et la régulation hormonale.
  • Elle permet aussi de se changer les idées, de gagner en estime de soi et d’évacuer la colère et les frustrations.
  • On peut l’accompagner d’une supplémentation (par exemple en phycocyanine et en cuivre) pour encore plus de résultats.

Poids sur la poitrine, boule au ventre ou dans la gorge, palpitations, tachycardie, tensions, douleurs musculaires, mains moites… Qui n’a jamais été exposé au stress ? Selon les statistiques, le stress touche 89% des Français. 18% d’entre eux sont anxieux et 65% rencontrent des problèmes de sommeil.

Les bienfaits du sport sur la forme physique et le bien-être ne sont plus à prouver. Mais il agit aussi favorablement sur le mental, le système nerveux et le stress.

Certains sports aident à se détourner des pensées négatives, à évacuer les tensions et à retrouver une certaine sérénité. Découvrez, dans cet article, quels sports sont les plus appropriés pour lutter contre le stress et l’anxiété.

 

D’où vient notre stress ?

Les causes du stress sont variées :

  • Problèmes de santé,
  • Problèmes affectifs et familiaux,
  • Vie professionnelle,
  • Imprévus,
  • Examens,
  • Compétitions,

Certaines situations engendrent du stress, ce qui est normal et peut parfois même être stimulant. Le stress est une réaction physiologique face à un potentiel danger ou une agression extérieure. Dans une situation stressante, notre organisme produit davantage de cortisol et d’adrénaline, des hormones du stress. Notre corps régule l’équilibre entre phase de stress et retour à la normale.

Cependant, si le stress est trop récurrent et intense, les conséquences peuvent être lourdes et des troubles chroniques peuvent survenir : troubles du sommeil, fatigue, troubles alimentaires et digestifs, tensions musculaires, dépression, troubles cognitifs, baisse des défenses immunitaires…

Il convient de distinguer le stress de l’anxiété et de l’angoisse. L’anxiété est une inquiétude profonde et ancrée. Les angoisses correspondent à un sentiment d’insécurité permanent.

 

Comment le sport peut-il diminuer notre stress ou notre anxiété ?

D’après plusieurs études scientifiques, le sport aide à réduire le stress, l’anxiété, et même le risque de maladies psychiatriques.

Or, environ 20% des Françaises et 14% des Français seraient confrontés, au moins une fois dans leur vie, à des troubles mentaux.

Pratiquer une activité physique modérément et régulièrement est donc un remède pour mieux supporter les charges mentales du quotidien.

Le sport aide à libérer des endorphines : des neurotransmetteurs qui vous aident à mieux vous sentir

 

Sport : un excellent stimulant pour libérer les endorphines, hormones du bien-être

 

Lorsque l’on pratique un sport, notre organisme produit des hormones du bien-être, les endorphines. C’est pourquoi le sport peut, chez certaines personnes, devenir addictif.

La libération d’endorphines, quand on fait du sport, agit sur notre humeur. Ces neurotransmetteurs permettent de lutter contre le stress, de mieux dormir et de se sentir apaisé.

Vos hormones fonctionnent mieux lorsque vous faites du sport régulièrement

De manière générale, le sport permet de stimuler ou de réguler la production hormonale. Pendant l’exercice, tout notre métabolisme s’active face à une demande énergétique accrue. En fin de séance, le système nerveux parasympathique se réveille pour nous ramener au calme.

C’est pourquoi la pratique sportive aide à réduire les taux d’adrénaline et de cortisol, des hormones du stress. En plus de contribuer à la libération d’endorphines, elle stimule la production de dopamine, de noradrénaline et de sérotonine qui agissent sur l’humeur.

En fait, le processus au sein du cerveau est toujours identique quand vous faites du sport. D’abord, l’activité du cortex préfrontal baisse, ce qui vous aide à déconnecter et à reléguer les rancœurs et les ennuis en arrière-plan. Ensuite, la production de dopamine et de sérotonine augmente pour un effet bien-être et se sentir de bonne humeur. Enfin, le niveau de cortisol, l’hormone du stress, chute.

En conclusion, en stimulant le flux sanguin dans le cerveau, le sport favorise la régulation émotionnelle.

Le sport vous aide à être en meilleur santé, ce qui réduit le stress et l’anxiété

Les problèmes de santé sont une cause de stress. Ainsi, en contribuant à vous maintenir en bonne santé, le sport réduit le stress et l’anxiété.

En effet, l’activité physique régulière diminue les risques de pathologies : cardiovasculaires, diabète, cancer, obésité…

Le sport permet également d’améliorer la qualité du sommeil et de réduire les tensions musculaires et la fatigue.

Il agit donc sur l’ensemble de votre qualité de vie au quotidien.

Enfin, l’exercice physique joue un rôle sur le volume de certaines structures cérébrales comme l’hippocampe.

Le sport permet de libérer des excès de colère, de frustration ou d’énergie

Quand on est submergé d’émotions ou de colère, notre corps se met en alerte, en modifiant la sécrétion hormonale, ce qui provoque une série de symptômes : accélération du rythme cardiaque et de la respiration notamment…

La pratique de certains sports aide à libérer les tensions, la colère et les frustrations. Après une séance de sport, vous vous sentez parfois libéré ou même vidé, car l’exercice canalise le flot d’émotions.

Quand vous êtes en colère, vous débordez d’une énergie négative qu’il est possible d’évacuer grâce au sport. Privilégiez des sports collectifs qui favorisent les échanges sereins, respectueux et bienveillants. La capoeira et l’aïkido sont aussi intéressants, car ils se basent sur une belle philosophie.

Si vous vous sentez triste, optez aussi pour des sports en groupes et en extérieur surtout s’il fait beau, comme le beach-volley, la pétanque, la zumba… Privilégiez le contact et les activités qui vous procurent du plaisir pour dire adieu à vos frustrations.

Vous êtes amer et ne trouvez plus de sens à la vie ? Optez pour des compétitions caritatives ou des sports qui vous émerveillent tels que la plongée, le snorkeling, la randonnée en montagne.

Le sport aide à améliorer la confiance en soi

L’une des principales conséquences de l’anxiété est la perte de confiance en soi.

Or, le sport permet un regain de confiance en soi, ce qui en fait un bon remède pour lutter contre les effets négatifs de l’anxiété.

En effet, grâce à une pratique sportive régulière, on observe des résultats et on voit nos capacités s’améliorer. Cela permet de s’accrocher à quelque chose de positif, à des objectifs à atteindre.

Le sport peut être gratifiant, ce qui augmente l’estime de soi.

Certains sports vous aident à vous focaliser sur autre chose que vos problèmes

S’il n’est pas toujours évident de se débarrasser totalement de ses pensées négatives, le sport contribue, au moins, à se focaliser sur autre chose que sur ses idées noires ou ses tracas.

En fait, quand on fait du sport, on s’ancre dans le moment présent. Certains sports nécessitent une concentration totale sur l’instant T, sur ses mouvements, sur sa respiration, ce qui ne laisse pas de place au reste, comme aux émotions négatives, ancrées dans le passé (souvenirs douloureux) ou le futur (inquiétudes).

 

Comment choisir un sport pour réduire le stress et l’anxiété ?

Choisissez avant tout un sport que vous appréciez

Si vous souhaitez vous détendre et réduire le stress ou l’anxiété, optez pour un sport qui vous plaise.

Effectivement, la notion de plaisir est primordiale pour vous stimuler et vous changer les idées.

Peu importe le sport choisi, définissez des objectifs atteignables. Ne vous mettez pas de pressions supplémentaires en ciblant des objectifs irréalistes.

La clé pour un mental d’acier est la régularité. Privilégiez les séances de sport courtes, mais régulières, plutôt que les séances intenses et longues une fois par mois !

Les sports de cardio et d’endurance sont réputés pour libérer plus d’endorphines que les autres

 

Sports cardio et running : parfaits pour libérer les endorphines

 

Les sports de cardio et d’endurance tels que la course à pied, la marche, le cyclisme ou la natation sont idéaux pour se recentrer et libérer l’esprit.

Au cours d’une séance de sport d’endurance, l’ensemble du système cardiovasculaire s’active, ce qui provoque la libération d’endorphines. C’est pourquoi, on se sent soulagé, apaisé et calme.

En effet, les exercices aérobies entraînent un état de relâchement environ 20 minutes après la séance qui dure plusieurs heures.

Les sports de force peuvent stimuler votre production hormonale

Comme les sports de cardio, les sports de force stimulent la production d’hormones.

 

Sport de force pour réguler les hormones et lutter contre le stress

 

Les entraînements, plus ou moins intensifs, agissent sur le système nerveux et modifient le fonctionnement des glandes.

Soumis à des changements métaboliques, le corps tente de contrôler l’efficacité des systèmes : respiratoire, circulatoire, nerveux et endocrinien. Pour ce faire, il stimule ou régule la sécrétion d’hormones et de neurotransmetteurs.

Les sports d’extérieur aident à changer d’air

Pensez aussi aux sports en extérieur, notamment ceux qui se pratiquent en pleine nature, car ils permettent de changer d’horizon et de s’aérer.

De manière générale, les activités outdoors sont bénéfiques, notamment grâce aux molécules chimiques dégagées par les plantes et à l’apaisement et au sentiment de plénitude offert par la nature et ses paysages.

 

Sports en plein : profitez d'un bon bol d'air pour évacuer les tensions

 

D’ailleurs, une étude scientifique de 2011 démontre les effets positifs du sport en plein air par rapport au sport en salle, notamment en termes de :

  • Revitalisation,
  • Énergie,
  • Tension musculaire,
  • Colère,
  • Et brouillard mental.

Vous pouvez simplement pratiquer la marche rapide ou le jogging dans un parc, en forêt ou en bord de mer.

Des activités comme la randonnée et la varappe, un peu plus techniques, sont parfaites pour se concentrer sur le moment présent et faire l’impasse sur ses problèmes.

L’équitation implique une étroite entente et collaboration avec sa monture. Cette discipline offre ainsi une dimension émotionnelle intéressante aux personnes anxieuses. Il faut, en effet, savoir vaincre son stress, pour entretenir un rapport harmonieux avec le cheval.

Évitez les sports trop compétitifs ou trop extrêmes si vous êtes trop stressé

Pratiquer une activité physique ne doit pas être une cause de stress, surtout si le but est de combattre stress et anxiété.

Ainsi, il convient de choisir un sport que vous aimez, mais aussi d’éviter les sports trop extrêmes, intensifs ou compétitifs.

Au contraire, d’une pratique sportive modérée et régulière, une activité physique trop intense est éprouvante. Elle peut être néfaste pour votre mental, comme pour votre forme physique.

Il est aussi primordial de définir des objectifs réalistes afin de vous stimuler et d’éviter les sentiments de frustration et d’échec.

Les situations hautement compétitives sont aussi à bannir, car elles sont source de pression extrême, ce qui peut aggraver le stress et l’anxiété.

Si un niveau de compétition peut être stimulant pour certains, il vaut mieux privilégier les niveaux amicaux pour éviter la pression. Le sport doit rester un plaisir et un loisir et non devenir une raison supplémentaire de stresser.

 

Nos sports recommandés pour ceux qui souffrent de stress et d’anxiété

Bon nombre de sports agissent positivement contre le stress et l’anxiété.

Le running : un sport cardio en plein air libérant beaucoup d’endorphines

Le running, comme la plupart des sports cardio, stimulent la production d’endorphines et de dopamines, les hormones de la récompense et du plaisir.

En plus de booster la sécrétion hormonale, la course à pied contribue à se libérer des tensions musculaires dans le dos, le cou et les épaules et des pensées négatives.

Accessible à tous, le jogging en plein air vous procure un grand bol d’air frais et un sentiment d’évasion. Cette activité physique permet de renouer avec soi-mêmede se concentrer sur l’instant présent et d’évacuer la colère et le stress.

Vous pouvez la pratiquer seul ou en groupe selon vos préférences.

En somme, le running est un antidépresseur naturel qui vous aide à retrouver bien-être et sérénité. On préconise de courir environ 30 minutes plusieurs fois par semaine pour jouir des effets positifs de ce sport sur l’humeur.

La natation : un sport anti-stress très complet qui a un effet calmant sur le corps et l’esprit

Toutes les activités aquatiques offrent un moment de relaxation. En effet, l’eau est un excellent anti-stress. Elle possède des vertus drainantes et apaisantes.

 

Natation : un sport aquatique parfait pour lutter contre le stress et l'anxiété

 

Votre corps se délasse, les tensions et les crispations se dénouent, notamment grâce au pouvoir massant de l’eau et à l’effet d’apesanteur.

Comme le running, la natation est un sport cardio qui stimule la production d’hormones du plaisir telles que l’endorphine et la dopamine.

Sport complet, la natation sollicite équitablement tous les muscles sans traumatiser l’organisme. Une bonne séance favorise aussi le sommeil et procure bien-être et apaisement.

Si vous ne vous sentez pas de faire des longueurs de bassin, vous pouvez varier les plaisirs grâce à l’aquagym, l’aquabike ou l’aqua-running.

La boxe (ou le cardio boxing) : un excellent défouloir pour ceux qui emmagasinent stress et anxiété

Contrairement aux idées reçues, la boxe ou le cardio boxing agissent favorablement sur le stress et l’humeur. En effet, ils permettent de libérer les tensions, d’évacuer la colère et de se vider la tête.

La boxe est un véritable sport anti-stress qui permet de décompresser rapidement tout en faisant travailler la force et le cardio.

Le CrossFit : un sport intense d’intérieur qui vide les batteries et stimule hormones et neurotransmetteurs

Le CrossFit est un sport cardio intense qui stimule la production d’hormones du plaisir. Ce sport se pratique en intérieur avec un coach.

Le CrossFit permet de faire des progrès rapides qui contribuent à renforcer la confiance en soi et le sentiment de maîtrise.

Pratiquer le CrossFit améliore aussi la force mentale, car la présence d’un coach apporte un cadre et pousse au dépassement de ses performances physiques et mentales. Ce sport serait même recommandé pour traiter et prévenir les troubles mentaux : stress, anxiété et dépression.

Alliant dépassement individuel et pratique en groupe, ce sport est entraînant. Le coach et les autres participants contribuent à booster son énergie, à s’accrocher malgré ses difficultés et à se sentir fier de soi.

En somme, on laisse le stress aux vestiaires et on transpire un max dans la bonne humeur !

L’escalade : une discipline idéale pour apprendre à faire le vide et gérer son anxiété

 

Escalade : un sport idéal pour mieux gérer le stress

 

L’escalade est l’un des sports nécessitant le plus de concentration et d’ancrage dans le moment présent. Il est idéal pour apprendre à gérer le stress et l’anxiété. En effet, quand on grimpe, on focalise toute notre attention sur notre ascension, on doit garder notre calme et se vider l’esprit.

Cet exercice physique contribue d’ailleurs à stimuler la production de noradrénaline, qui aide à rétablir la réponse du cerveau face au stress, mais aussi de l’endorphine, l’hormone du bien-être.

Pratiquer l’escalade en plein air est encore plus bénéfique, car la nature agit aussi favorablement contre le stress.

Le cyclisme : le sport idéal pour ceux qui souhaitent un sport d’endurance en extérieur

Comme le running et la natation, le cyclisme est un sport d’endurance. Il a l’avantage de se pratiquer exclusivement en extérieur.

Pédaler pour se dépasser permet d’évacuer les tensions musculaires et mentales. Le cyclisme constitue un sport anti-stress par excellence, car il aide à oublier vos tracas tout en admirant les paysages qui défilent. Ainsi, vous vous focalisez à la fois sur l’effort et sur l’environnement et non plus sur les pensées négatives qui bouillonnent dans votre tête.

Sport cardio, la pratique du vélo libère des endorphines qui vous procurent du plaisir et réduisent le stress. Il stimule aussi la production de dopamine et de sérotonine, hormones de la bonne humeur et de l’énergie.

Enfin, le cyclisme régule les productions d’hormones liées au stress comme le cortisol, l’adrénaline et la noradrénaline pour maintenir le bon équilibre.

Pour un rythme idéal, comptez environ trois sessions par semaine de 30 minutes à 1h.

Accessible, le vélo peut se pratiquer aussi pour ses déplacements quotidiens : courses, travail… Misez ainsi sur une triple action anti-stress entre boost hormonal, gain de temps et absence de PV pour mauvais stationnement !

Le yoga : idéal pour ceux qui veulent améliorer les connexions entre leur corps et leur mental

Quand on pense sport anti-stress, on pense yoga. Cette pratique, venue d’Inde, allie exercices de relaxation, d’équilibre, de souplesse, de renforcement musculaire et de respiration.

Idéal pour s’ancrer dans le présent et se recentrer sur soi, le yoga permet de reconnecter le corps à son mental. Cette pratique, tant sportive que spirituelle, possède des vertus apaisantes. Elle permet de relâcher les tensions musculaires et mentales, de réduire le stress, l’anxiété et la colère.

Grâce à des exercices de respiration, le yoga calme les nerfs et l’esprit en alimentant le cerveau avec davantage d’oxygène. Il favorise ainsi la concentration et une meilleure gestion du stress et des imprévus.

 

Yoga : le sport anti-stress par excellence

 

Alternant phases d’accélération du rythme cardiaque et instants de calme, le yoga réduit la fréquence cardiaque et la tension artérielle, ce qui diminue la sensation de stress.

Sur le long terme, le yoga peut vous soulager de problèmes de dos.

Les sports collectifs : parfaits pour réduire l’anxiété sociale tout en se maintenant en forme

Pratiquer un sport collectif ou en groupe permet de tisser ou de renforcer des liens sociaux.

Pour les personnes victimes d’anxiété sociale, les sports collectifs peuvent vous aider à affronter vos peurs dans un contexte favorable, de partage et d’entraide.

De manière générale, s’entraîner à plusieurs est plus motivant.

Suivre un sport ou soutenir un club, ou encore mieux être membre d’une équipe, engendre un sentiment d’appartenance et de fierté, ce qui contribue à briser les sentiments d’isolement, de solitude ou d’insécurité, souvent liés à l’anxiété.

Vos coéquipiers peuvent vous apporter un soutien précieux afin de vous sentir mieux et de vous épanouir en groupe.

 

Conclusion

En conclusion, le sport n’est bénéfique que s’il reste un plaisir. Sinon, vous risquez de rapidement vous démotiver.

Bien que certaines disciplines soient plus appropriées pour lutter contre le stress et l’anxiété, la plupart vous permettront de relâcher les tensions et de porter votre attention sur autre chose que vos contrariétés, vos angoisses ou vos pensées négatives.

De plus, le sport peut être source de partage et de confiance en soi.

Néanmoins, pour jouir de tous ses avantages, il convient de pratiquer votre activité physique de façon raisonnée : modérément, mais régulièrement.

Pensez également aux compléments alimentaires, comme la phycocyanine, pour aider votre corps et votre esprit à s’apaiser et à se fortifier. Notre produit Spiruline Bleue est un précieux allié tonus et anti-stress !

 

 

Recommandation personnalisée

Quelle cure est faite pour vous ?

Recommandation personnalisée

Quelle cure est faite pour vous ?

Découvrez plus d’articles

Jeûne intermittent : la méthode 16/8

Jeûne intermittent 16/8 : ce que vous devez savoir

À une époque où il n’a jamais été aussi facile de s’alimenter 24h/24, la popularité du jeûne intermittent ne cesse de
Lire la suite
Les différents types de collagène et leurs bienfaits

Collagène type 1, 2 ou 3 : quelles différences ?

Le collagène représente environ 30 % du total des protéines contenues dans le corps humain. Ses bienfaits sont nombreux : fermeté et élasticité de
Lire la suite
Utiliser la spiruline contre l'anémie

Utiliser la spiruline contre l’anémie

L’anémie, problème de santé publique majeur, affecte un quart de la population mondiale, principalement les enfants ainsi que les femmes menstruées
Lire la suite