Skip to content

Rhume : comment réduire la fatigue ?

Points clés

  • La fatigue est un symptôme courant du rhume.
  • Cette dernière peut être vraiment invalidante.
  • Heureusement, il existe des astuces et des compléments alimentaires pour vaincre cette fatigue du rhume et retrouver la forme.
  • Parmi les principaux compléments, on trouve : la phycocyanine, les oméga-3, la vitamine C, le magnésium, le zinc et l’Echinacea.
  • Le sommeil, l’arrêt du tabagisme et les cures de soleil accélèrent également la récupération.
  • Dernier conseil : faites du sport toute l’année pour renforcer votre système immunitaire.

En hiver, votre organisme se retrouve confronté à une double menace : la baisse des températures et de l’ensoleillement. Cette combinaison offre un terrain propice à la fatigue, à une baisse de l’immunité et aux virus saisonniers.

Résultat, vous rentrez dans un véritable cercle vicieux, car la fatigue vous rend vulnérable au rhume ou aux autres infections de l’hiver qui, à leur tour, exacerbent l’épuisement.

Dans cet article, retrouvez pourquoi le rhume engendre de la fatigue, ainsi que les meilleurs compléments alimentaires et astuces pour retrouver votre vitalité.

 

Qu’est-ce que le rhume ?

Congestion nasale, nez qui coule, éternuement, mal de gorge, toux, fatigue… Vous êtes probablement victime d’un rhume.

Le rhume est une infection contagieuse causée par un rhinovirus. D’ailleurs, on le qualifie parfois de rhinite, de rhinopharyngite ou de rhume de saison.

Très répandue chez les enfants comme chez les adultes, cette infection ne touche que les voies respiratoires supérieures. Un adulte peut contracter jusqu’à 4 rhumes par an.

Ses causes sont variées : froid, humidité, tabagisme, affaiblissement du système immunitaire, fatigue, stress…

Contrairement à d’autres infections, le rhume est sans gravité.

Néanmoins, puisqu’il affecte la muqueuse nasale et le pharynx, veillez à ce qu’il n’évolue pas en trachéite, en bronchite, en otite ou en sinusite.

Il n’existe pas de traitement à proprement parler pour soigner un rhume. Par contre, des astuces permettent de l’éviter, d’atténuer ses symptômes et de ne pas rechuter :

  • Renforcer vos défenses immunitaires,
  • Dormir suffisamment,
  • Profiter au maximum de la lumière du soleil,
  • Adopter une alimentation équilibrée et faire des cures de nutriments ou de plantes,
  • Boire suffisamment,
  • Vous moucher régulièrement.

 

Est-ce normal d’être fatigué durant un rhume ?

 

Fatigue : un symptôme fréquent du rhume et des maux hivernaux

 

Quand on contracte un rhume, l’organisme a tendance à se fatiguer à force de mal respirer et de mal dormir.

De plus, votre système immunitaire doit lutter contre l’infection, ce qui est énergivore.

Sans compter que vous êtes peut-être tombé malade, car vous étiez déjà fatigué et vulnérable.

En somme, bien que la fatigue ne soit pas un symptôme systématique du rhume, il y a de grandes chances que cette infection vous épuise.

 

Les meilleurs compléments naturels pour réduire la fatigue d’un rhume

La phycocyanine : parfait pour un coup de boost énergétique et immunitaire naturel

 

Phycocyanine pour lutter contre la fatigue du rhume

 

Extraite de la spiruline, la phycocyanine est un précieux stimulant énergétique et immunitaire.

Elle possède des propriétés immunostimulantes, antivirales et antibactériennes.

Cette molécule permet d’améliorer la fonction immunitaire en augmentant la production de globules blancs et de cellules NK (Natural Killer). C’est pourquoi elle réduit le risque d’infection, sa durée ou son intensité. Diverses études prouvent également qu’elle pourrait limiter la réplication de certains virus tels que la grippe, le Covid-19, les oreillons, la rougeole… En effet, la phyco rendrait les cellules imperméables au virus, ce qui empêcherait sa duplication.

Enfin, vous apprécierez les propriétés anti-fatigues et revitalisantes de cet extrait de spiruline. Bien que stimulante, elle n’empêche pas de dormir. Au contraire, elle favorise l’endormissement et un sommeil réparateur.

Elle vous apporte tonus et vitalité, vous aidant ainsi à atténuer la fatigue pendant le rhume et à récupérer plus efficacement après.

Il est recommandé de la consommer en cure de fond, idéalement pendant un à trois mois, afin de vous accompagner lors des changements de saisons. De cette manière, vous renforcez votre immunité et votre vitalité, ce qui vous aide à prévenir les maux de l’hiver.

Par exemple, prenez chaque matin 2 cuillères à café (20 mg de phyco) de notre Spiruline Bleue.

 

 

Si vous êtes déjà malade, commencez une cure intensive à raison d’1 cuillère à soupe (30 mg de phycocyanine) tous les matins, pendant au moins deux semaines, afin de mieux récupérer et d’éviter les rechutes.

La vitamine C : votre alliée énergétique et un des piliers de votre système immunitaire

La vitamine C contribue au bon fonctionnement de votre système immunitaire et à réduire la fatigue. Elle vous apporte tonus et vitalité.

Bien qu’elle ne permette pas d’éviter ou de guérir un rhume, elle s’avère utile pour atténuer les symptômes et réduire la durée de l’infection.

Nous vous recommandons donc d’adopter une alimentation équilibrée, riche en vitamine C, notamment avant l’arrivée de l’hiver. Vous en trouverez naturellement dans les agrumes, les kiwis, les litchis, les poivrons…

Vous pouvez également la consommer sous forme de compléments alimentaires.

Dans tous les cas, évitez les carences sans pour autant dépasser les doses recommandées.

Notre Vitamine C & Spiruline Bleue combine les bienfaits de la vitamine et de la phycocyanine pour lutter contre la fatigue durant le rhume et récupérer plus rapidement.

 

 

Le Zinc : un complément intéressant pour réduire la prolifération des virus du rhume

Le zinc,oligoélément essentiel au fonctionnement normal de votre système immunitaire, n’est pas un remède miracle contre le rhume, mais il s’avère efficace pour en réduire la durée et l’intensité en limitant la réplication virale.

En outre, couvrir vos besoins quotidiens peut vous protéger contre certaines infections bactériennes et virales, car il participe à l’activation et à la maturation des lymphocytes B et T. Il possède également des vertus anti-inflammatoires intéressantes.

Vous pouvez vous supplémenter en zinc dès l’apparition des premiers symptômes.

Par contre, ne dépassez pas deux semaines de cure, car une surconsommation peut entraîner une carence en cuivre. De plus, il peut interagir avec certains médicaments et engendrer des effets secondaires. C’est pourquoi nous vous conseillons vivement de demander l’avis de votre médecin avant d’entamer une cure de zinc.

Le Magnésium : l’oligo-élément indispensable pour mieux récupérer

Vous souhaitez récupérer au plus vite de ce rhume qui vous exténue ? Le magnésium est un allié de choix pour vous rétablir rapidement après une infection, lutter contre la fatigue et la faiblesse musculaire. Il contribue notamment à des nuits de sommeil réparatrices.

Naturellement présent dans l’alimentation (chocolat noir, céréales complètes, lentilles, fruits secs…), vous pouvez aussi le consommer sous forme de chlorure de magnésium pour bénéficier de ses propriétés immunostimulantes.

Pensez aux aliments riches en vitamine B9 tels que les épinards, les blettes ou la laitue pour en faciliter l’absorption.

Faire des cures d’Omega 3 peut vous éviter d’attraper des rhumes en premier lieu

 

Omega-3 : pour éviter les rhumes en hiver

 

Les oméga-3 participent à reconstruire vos défenses immunitaires, à lutter contre la fatigue et la déprime hivernale.

Évitez les carences grâce à l’alimentation (poisson, gras, huiles végétales…) lors du changement de saison afin d’éviter certaines infections.

 

 

Pour une immunité et une vitalité optimales, optez pour notre pack alliant oméga-3 et phycocyanine.

 

 

L’Echinacea : une plante naturelle qui peut réduire les symptômes (dont la fatigue) des rhumes

Selon le Vidal, l’Echinacea possède des propriétés immunostimulantes grâce à plusieurs de ces composants : acide cichorique, échinacosides, alkylamides, polysaccharides, flavionoides… L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) souligne que seules deux variétés de la plante, l’Echinacea Angustifolia et l’Echinacea Purpurea, jouissent de ces propriétés, notamment dans le traitement d’un rhume ou d’une infection des voies respiratoires supérieures.

La plante stimule la réponse immunitaire des globules blancs, responsables de la destruction des agents infectieux. C’est pourquoi elle permet de réduire les symptômes et la durée des rhumes.

Elle se consomme sous différentes formes : infusion, teinture mère, pastilles, sirop, compléments alimentaires…

Dès les premiers signes du rhume, vous pouvez entamer une cure d’echinacée en vous assurant de respecter les dosages recommandés, pendant une durée maximale de deux semaines. En effet, consommée de la mauvaise manière, cette plante peut causer des effets indésirables. Demandez conseil à votre médecin.

 

Les autres astuces naturelles anti-fatigue pour atténuer les rhumes (voire les éviter !)

Dormir (si vous le pouvez) : le moyen le plus rapide de récupérer d’un rhume

Pour récupérer d’un rhume, la première astuce consiste à vous reposer suffisamment. Votre sommeil doit être suffisant et réparateur.

En effet, le sommeil est la clé d’un système immunitaire en bonne santé. La fatigue rend vos défenses immunitaires moins alertes. Généralement, les personnes au sommeil insuffisant présentent 4 fois plus de risques d’attraper un rhume.

S’il vous est difficile de bien dormir la nuit à cause de la toux ou du nez bouché, optez pour de courtes siestes en journée pour ne pas accumuler davantage de dette de sommeil.

Ne pas fumer : le tabagisme augmente la durée et la fatigue des rhumes

Le tabagisme irrite les muqueuses nasales, ce qui retarde le rétablissement suite à un rhume. De plus, il fatigue l’organisme.

Si vous êtes non-fumeur, évitez les endroits enfumés pour les mêmes raisons.

Prendre le soleil : une bonne pratique pour faire le plein de vitamine D

L’ensoleillement naturel, source de vitamine D, est indispensable pour stimuler le système immunitaire, lutter contre la fatigue et la déprime hivernale.

20 minutes d’exposition au soleil quotidiennes suffisent pour synthétiser assez de vitamine D et faire le plein d’énergie.

La vitamine D pourrait réduire la durée et la virulence des symptômes du rhume.

Dans les régions peu ensoleillées en hiver, il peut être intéressant de vous procurer une lampe de luminothérapie ou de faire une cure de vitamine D, surtout si vous êtes sujet aux infections, à la fatigue ou aux coups de mous.

L’exercice régulier en prévention : l’une des meilleures habitudes pour renforcer votre système immunitaire et éviter les rhumes en hiver

 

Activité sportive modérée et régulière pour booster l'immunité

 

Afin de prévenir les maux d’hiverpratiquer une activité sportive modérée et régulière.

En effet, l’exercice physique stimule le système immunitaire et le métabolisme énergétique. Ainsi, vous tombez moins malade et vous sentez revitalisé.

De plus, le sport contribue à éliminer les toxines et à faciliter le transport des nutriments vers vos organes.

Toutefois, lorsque vous êtes malade, nous vous conseillons de faire une pause le temps que votre corps récupère ses pleines fonctions.

 

Conclusion

L’hiver sonne le retour de certaines infections bactériennes et virales.

Sans gravité, le rhume rime presque systématiquement avec fatigue.

Heureusement, il existe des compléments alimentaires naturels, tels que la phycocyanine, la vitamine C, le zinc, le magnésium, les oméga-3 et l’echinacea pour atténuer la sensation de fatigue et retrouver la forme.

Réduire la fatigue du rhume repose aussi sur plusieurs astuces : dormir plus, arrêter de fumer, profiter du soleil. En prime, la pratique régulière d’exercices physiques, tout au long de l’année, participe à renforcer vos défenses immunitaires et à éviter certains maux de l’hiver.

Quel produit choisir ?

Laissez vous guider par notre quizz pour découvrir quel produit Performe est fait pour vous

Quel produit choisir ?

Laissez vous guider par notre quizz pour découvrir
quel produit Performe est fait pour vous

Plus d’articles sur la Phycocyanine

Diabète et spiruline : que faut-il savoir ?

Spiruline et diabète : ce qu’il faut savoir

Selon la Fédération Internationale du Diabète, en 2019, 463 millions d’adultes (entre 20 et 79 ans) étaient atteints de diabètedans le monde. Elle estime qu’en 2045, ils seront plus de 700 millions. En France, le nombre de diabétiques
En savoir plus
Ski et alimentation

Que manger au ski ? Aliments et compléments conseillés

Quand on part au ski, il est primordial de veiller à son alimentation. La pratique sportive, dans le froid et en altitude, exige des besoins nutritionnels spécifiques, car les sports d’hiver sont particulièrement énergivores. En effet, l’altitude et le froid mettent votre organisme à
En savoir plus
Sommeil non réparateur : fatigue au réveil

Sommeil non réparateur : comment ne plus être fatigué au réveil ?

Vous vous réveillez fatigué le matin ? S’il est normal d’être exténué suite à une séance de sport ou après une longue journée de travail, la fatigue dès le réveil doit attirer votre attention. La fatigue matinale à
En savoir plus

Shopping cart