Skip to content

Zinc liquide et Phycocyanine : pour une Immunité sans Faille !

Points clés

  • Le zinc stimule et renforce le système immunitaire
  • Notre organisme n’est pas capable de synthétiser ce précieux oligo-élément
  • Associé à la Phycocyanine, le zinc est un allié pour combattre les virus

Le zinc est contenu en faible quantité dans notre organisme, mais reste essentiel au bon fonctionnement de celui-ci. 

Le zinc est un sel minéral, soit un oligo-élément qui ne peut être fabriqué naturellement par notre corps. Afin de subvenir à nos besoins nutritionnels journaliers, il nous faut adopter une alimentation adéquate ou prendre des compléments alimentaires.

Découvrez dans cet article quels sont les bienfaits du zinc et pourquoi il est indispensable d’éviter les carences.

Qu’est-ce que le Zinc ?

Le zinc est un sel minéral aussi connu sous le nom de gluconate de zinc.

Ses vertus ont longtemps été ignorées. Il faut attendre les années 1920 pour que les scientifiques commencent à s’y intéresser et les années 1960 pour qu’il soit isolé et synthétisé.

De nos jours, l’importance du zinc sur notre organisme n’est plus à prouver. 

Notre organisme ne stocke qu’une faible quantité de l’oligo-élément, entre 2 et 3 grammes. Néanmoins, il s’agit du deuxième métal, après le fer, le plus présent dans notre corps. On le retrouve notamment au niveau des muscles et des os, mais aussi des organes (foie, pancréas, prostate), des glandes surrénales, de la peau et des yeux. 

Si le corps humain ne permet pas de produire naturellement de zinc, une alimentation saine et variée peut suffire à couvrir l’ensemble ou une majeure partie de nos besoins journaliers.

Où trouve-t-on le zinc dans notre alimentation ?

 

Certains aliments sont réputés pour contenir du zinc. Parmi eux, nous trouvons les viandes (rouges et blanches), les abats, les fruits de mer (mollusques), le fromage ou encore les légumineuses, les céréales et les noix.

L’huître reste, entre tous, l’aliment le plus riche en zinc.

Toutefois, il faut savoir que seuls entre 8 et 85% de la teneur en zinc de ces différents produits seront assimilés par notre corps. Son absorption variable explique d’ailleurs certaines situations de carence chez certaines personnes.

 

 

Les bienfaits du zinc

Les bienfaits du zinc sont nombreux. Les plus connus concernent son action sur le système immunitaire et le stress oxydatif ou encore sur la peau, les cheveux et les ongles.

En effet, les propriétés extrêmement antioxydantes du zinc lui permettent de renforcer votre système immunitaire et de vous parer contre les maux de l’hiver. 

Cet oligo-élément, aux qualités anti-inflammatoires et cicatrisantes, est un sérieux allié pour les peaux acnéiques et à problèmes. Le zinc aide, par exemple, à réduire les lésions cutanées et à combattre les dermatites et le psoriasis. Ses propriétés antioxydantes lui permettent également de ralentir le vieillissement cutané et des yeux.

Enfin, il apporte brillance, souplesse et résistance à vos cheveux puisqu’il intervient dans la synthèse de la kératine et du collagène qui les composent à 95%.

Mais ses vertus ne s’arrêtent pas là, en voici une liste presque exhaustive :

  • Stimulation des défenses immunitaires : augmentation de la synthèse des lymphocytes T  ;
  • Propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes ;
  • Développement et bon fonctionnement du système nerveux et reproductif ;
  • Stimulation enzymatique (300 enzymes) : rôle important dans le métabolisme cellulaire ;
  • Prévention contre les problèmes prostatiques ;
  • Production de spermatozoïdes ;
  • Développement et croissance de l’enfant et du fœtus durant la grossesse ;
  • Participation à la synthèse de l’ADN (intervention dans 2500 facteurs de transcription) et des protéines ;
  • Santé de la peau, des cheveux et des ongles ;
  •  
  • Forte action antioxydante pour lutter contre le vieillissement prématuré des cellules ;
  • Préservation des os ;
  • Préservation de la vue, du goût et de l’odorat ;
  • Stimulation du métabolisme de l’insuline et donc régulation du taux de sucre dans le sang.

Quels sont nos besoins journaliers en zinc ?

Les références nutritionnelles journalières pour la population en matière de zinc sont de :

  • 4 mg/jour chez les enfants de 1 à 3 ans ; 
  • 5,5 mg/jour chez les enfants de 4 à 6 ans ;  
  • 7,4 mg/jour chez les enfants de 7 à 10 ans ;
  • 10,7 mg/jour chez les adolescents de 11 à 14 ans ;
  • 14 mg/jour chez les adolescents de 15 à 17 ans ;
  • 12 mg/jour chez les adolescentes de 15 à 17 ans ;
  • 12 mg/jour chez l’homme adulte ;
  • 10 mg/jour chez les femmes adultes ;
  • entre 10 et 15 mg/jour chez les femmes enceintes et allaitantes.

Si les besoins journaliers en matière de zinc peuvent être normalement couverts par une alimentation variée et saine, certaines situations favorisent les carences.

Les carences en zinc

Les cas de carences sévères en zinc sont rares dans les pays développés. Néanmoins, certaines situations physiologiques peuvent augmenter nos besoins.

Les symptômes d’une carence en zinc sont :

  • la fatigue,
  • la baisse du système immunitaire et des infections plus récurrentes,
  • les problèmes cutanés (acné, psoriasis, tâches blanches, rougeurs) et de cicatrisation,
  • la pousse lente ou la chute des cheveux,
  • les ongles cassants,
  • les troubles de la vue, du goût et de l’odorat,
  • la baisse de fertilité masculine.

Les carences en zinc se caractérisent chez les enfants par des troubles du développement et de la croissance. Chez les femmes enceintes, une carence en zinc peut contribuer à l’augmentation des risques de complications.

Toutefois, il est important de ne pas faire de surdosage et de ne pas dépasser la dose maximale journalière (40 mg/jour). Si un surdosage ne semble pas provoquer d’effets toxiques graves, il pourrait être responsable d’une carence en cuivre, mais aussi de troubles digestifs. Si vous suivez une cure de zinc sur le long terme, il est recommandé de l’accompagner en parallèle d’une cure de cuivre.

La supplémentation en zinc, pour qui ?

Parmi les indications thérapeutiques les plus connues du zinc, nous pouvons citer :

  • les failles immunitaires,
  • les problèmes de thyroïdes,
  • les infections virales,
  • l’anémie à hématies falciformes,
  • la stérilité masculine,
  • l’acné,
  • les ulcères buccaux,
  • les ulcères en général,
  • l’anorexie,
  • les troubles de la croissance,
  • l’acouphène,
  • l’arthrite,
  • les allergies,
  • l’alcoolisme.

Les cures de zinc sont donc idéales pour les personnes âgées, les personnes souffrant de malabsorption, mais aussi les personnes souffrant d’anorexie

Les végétariens et les végans ont aussi souvent besoin d’une supplémentation en zinc.

Toutes les personnes vulnérables aux problèmes dermatologiques (acné, psoriasis, mycoses) et aux infections pourront également se tourner vers une cure de zinc.

Au contraire, les cures sont déconseillées lors d’allergie à l’oligo-élément.

Bien qu’elles ont des besoins supérieurs à la normale, les femmes enceintes et allaitantes doivent consulter un médecin avant de commencer une cure de zinc.

Attention aussi aux personnes suivant des traitements médicamenteux qui peuvent présenter des interractions avec le sel minéral.

Lorsque vous prenez des antibiotiques (familles des cyclines et des fluoroquinolones), du fer ou encore des traitements contre l’acidité de l’estomac ou l’ostéoporose, espacez la prise avec le zinc d’au moins deux heures.

Enfin, si vous prenez l’un des traitements suivants, évitez les cures ou consultez d’abord votre médecin :

  • contraceptifs oraux,
  • hormonothérapies de remplacement,
  • anticonvulsivants,
  • antiacides,
  • certains diurétiques,
  • certains vasodilatateurs.

Quel produit choisir ?

Laissez vous guider par notre quizz pour découvrir quel produit Performe est fait pour vous

Quel produit choisir ?

Laissez vous guider par notre quizz pour découvrir
quel produit Performe est fait pour vous

Plus d’articles sur la Phycocyanine

Vitamines et compléments alimentaires anti-fatigue

Vitamines et compléments contre la fatigue : les plus puissants

Vitamines et compléments contre la fatigue : les plus puissants La fatigue, souvent décrite par un affaiblissement général de l’organisme, n’est pas une simple sensation, mais un état qualifié d’asthénie. Parmi les symptômes les plus fréquents, on observe une
En savoir plus
Compléments alimentaires et dangers

Compléments alimentaires dangereux : quels sont-ils ?

L’engouement pour les compléments alimentaires est indéniable, que ce soit pour maigrir, booster ses performances physiques et intellectuelles, renforcer ses défenses immunitaires et son tonus, mieux dormir ou digérer… Effectivement, d’après Synadiet, plus de 50% des Français en
En savoir plus
Marathon sans entraînement : possible ou suicidaire ?

Marathon (ou semi) sans entraînement : possible ou suicidaire ?

Vous vous êtes inscrit il y a des mois à un marathon en pensant avoir tout le temps nécessaire pour vous entraîner, mais la vie en a décidé autrement ? Ou vous avez peut-être vu
En savoir plus